<

Viandes et volailles du groupe AB

Aliments et portions : *

Viande rouge maigre :

Si vous êtes d'origine européenne vous ne devriez pas en consommer plus de 115 à 170g une à 3 fois par semaine

Si vous êtes d'origine africaine, vous ne devriez pas en consommer plus de 115 à 170g une à 3 fois par semaine.

Si vous êtes d'origine asiatique, vous ne devriez pas en consommer plus de 115 à 170g une à 3 fois par semaine.

Si vous êtes femme ou enfant, d'origine européenne, vous ne devriez pas en consommer plus 60 à 140g une à 3 fois par semaine.

Si vous êtes femme ou enfant d'origine africaine, vous ne devriez pas en consommer plus de 60 à 140g une à 3 fois par semaine.

Si vous êtes femme ou enfant d'origine asiatique, vous ne devriez pas en consommer plus de 60 à 140g une à 3 fois par semaine.

Volailles :

Si vous êtes d'origine européenne vous ne devriez pas en consommer plus de 115 à 170g 0 à 2 fois par semaine.

Si vous êtes d'origine africaine, vous ne devriez pas en consommer plus de 115 à 170g 0 à 2 fois par semaine.

Si vous êtes d'origine asiatique, vous ne devriez pas en consommer plus de 115 à 170g 0 à 2 fois par semaine.

Si vous êtes femme ou enfant, d'origine européenne, vous ne devriez pas en consommer plus de 60 à 140g 0 à 2 fois par semaine.

Si vous êtes femme ou enfant d'origine africaine, vous ne devriez pas en consommer plus de 60 à 140g 0 à 2 fois par semaine.

Si vous êtes femme ou enfant d'origine asiatique, vous ne devriez pas en consommer plus de 60 à 140g 0 à 2 fois par semaine.

*Les portions recommandées dans ce tableau (et dans ceux consacrés aux autres catégories d'aliments) sont purement indicatives et destinées à vous aider à affiner le régime adapté à votre groupe sanguin en fonction des caractéristiques à votre hérédité.

Les personnes du groupe AB affiche clairement leur double héritage A et B. Comme leurs ancêtres du groupe A, elles ne produisent pas assez de sucs gastriques acides pour digérer efficacement un apport important en protéines animales ; mais, comme leurs ancêtres du groupe B, elles ont besoin de protéines animales provenant des viandes que ceux-ci consommaient – de l’agneau, du mouton, du lapin ou de la dinde, plutôt que du bœuf.

La solution, si vous appartenez au groupe AB : surveillez le volume de vos portions et la fréquence de vos repas carnés.

Fuyez aussi les viandes fumées ou salées, susceptibles de provoquer des cancers de l’estomac chez les individus produisant peu de sucs gastriques acides, caractéristiques que vous partagez avec le groupe A.

Vous avez les très bénéfiques qui sont :

Agneau ; Mouton ; Dinde ; Lapin.

Les neutres :

Faisan ; Foie

Et les à éviter :

Bacon ; Bœuf ; Caille ; Canard ; Cœur ; Gibier à poil ; Jambon ; Oie ; Perdreau ; Porc ;  Poulet ; Veau.