Un autre sujet

Je voudrais parler d’un autre sujet qui met aussi en cause ceux qui "dominent" la diffusion des connaissances sur notre espace je dirais planétaire, est "extra" planétaire. Il serait bon que nos "scientifiques" nous explique un peu mieux tout ce qui nous entoure, sur notre système solaire, et sur les planètes qui composent notre système solaire. Il "paraîtrait" que notre système solaire serait lié à tous les autres systèmes solaires qui formerait l'ensemble de notre galaxie. D'après certains scientifiques, il y aurait des milliards de système solaire dans notre galaxie ? D'après d'autres, notre système solaire serait notre galaxie ? Quoi qu'il en soit, le principe ne change pas en ce qui concerne notre galaxie ou notre système solaire qui nous entraîne dans un mouvement de rotation, et que ce mouvement est la cause même de notre stabilité dans cette rotation "spiralique" infinie.

Avec tout ces "il paraîtrait" il n'est pas toujours facile de s'y retrouver dans tout ce que l'on entend, sur tous ces mouvements de notre système solaire, de notre galaxie ou de notre univers. Nous devons constater que tout ce qui se produit sur notre planète, n’est que la copie répétitive de notre environnement sidéral. Voici un petit exemple : Qui n'a jamais vu un voliér d'étourneaux se déplacer dans l'espace. Qui n'a jamais regardé une émission présentée par nos explorateurs des fonds marins, et qui nous montre des bancs de poissons qui se déplacent dans l'eau comme nos étourneaux dans l'air. Qui n'a jamais vu un essaim d'abeilles passer au-dessus de lui. Qui n’a jamais fait tourner au bout de son bras un récipient rempli de liquide, et constater que ce liquide ne se renverse pas. Ceux qui n'ont jamais vu ou constaté ces merveilles ne peuvent pas comprendre. Mais pour ceux qui comme moi ont vu, et qui s’interroge sur ces "phénomènes" on se pose toujours la question, comment (en ce qui concerne les étourneaux, les poissons, les abeilles) font ces êtres vivant pour ne pas se percuter ? (Ils sont en cela moins bêtes que les humains au volant de leur voiture).

Pourquoi un liquide dans un récipient ne se renverse pas en le faisant tourner à bout de bras ? Tout simplement parce que tous ces phénomènes sont soumis aux même règles que notre univers, notre galaxie, et "peut-être" ses systèmes solaires ou notre soleil et ses planètes. Ils sont liés, en ce qui concerne les mouvements groupés, par le même espace "proportionnel" qui ne peut en l'instant se réduire complètement. En ce qui concerne le maintient des liquides dans le récipient, il est comme nos océans retenu par ce même mouvement rotatif. Ce mouvement rotatif, fait que les planètes de notre système solaire ne se rencontreront "jamais". (Jamais étant compris dans notre espace temps de l'échelle humaine, puisque, après nous la fin du monde).

Toutes ces planètes, tous ces "peut-être" systèmes solaires de notre galaxie quel qu'en soit le nombre, sont maintenues en "place" par ce mouvement de rotation, de vitesse et de "magnétisme" de notre galaxie qui tournerait comme une spirale. C'est un mouvement que nous ne pouvons pas ressentir tellement nous sommes petits. Nous devrions tous le comprendre. Ce qui fait que la lune ne tombera "jamais" sur notre planète. Elle est retenue ou maintenue à distance par cet espace de "vide" entre les planètes de notre système solaire. Cet espace dont on parle tant, n’est pas un vide comme nous pouvons le penser, c’est un milieu de matières. Le vide n’existe pas. En plus, cet espace qui sépare nos planètes, est égal à tout corps qui se rapproche l’un de l’autre. Quel que soit ces corps d’une part, et d’autre part, le rejet naturel de deux corps qui s’oppose l’un à l’autre. (Ce n’est pas le cas de nos homosexuels, mais il existe aussi dans notre univers des anomalies de toutes sortes, puisque des masses de matières se rencontrent dans nos univers, se lient et exploses avant de "recomposer" un ensemble stable). Seul la proportion "volumique" de ces corps peut expliquer la différence de distance, et de "vide" entre eux.

Donc la distance qui existe, et qui se maintient par le fait de la force de répulsion, (je parlerai plus loin de magnétisme de chaque élément qui compose un système solaire, une galaxie ou un univers) dont "nos" planètes ont été conditionnées à leur "naissance", et placées par notre soleil au moment de leur éjection de son "aggloméra". (Je donne plus loin l’explication sur la formation de  nos planètes). C’est cet espace que nos scientifiques ne veulent pas nous expliquer ou ne semblent pas comprendre. Pourtant cet espace est bien utile en ce moment pour permettre à "l'homme" d'y avoir construit un "objet" habité, et d’y construire par la suite ce qu'on appelle une station interplanétaire, qui "nous" permettra de s'installer sur la lune.

Mais je me pose quelques questions au sujet de cette station interplanétaire que l'homme va construire entre notre terre et la lune ? Cette station servira-t-elle vraiment à une avancée dans notre conquête de l'espace ? Je vois mal utiliser cette station pour envoyer des engins vers d'autres planètes, car ils ne pourront jamais obtenir la puissance nécessaire pour se propulser hors de la station, sans risque de déstabiliser la station de laquelle ils pourraient partir, sauf si d’ici là nous trouvons un autre moyen de propulser un véhicule spatial dans ce "vide". Car les moyens de propulsion dont nous nous servons aujourd’hui, ne peuvent plus être utilisés pour "décoller" d’une "plate-forme" interplanétaire. Il faudra donc dans ce cas pour que cette station interplanétaire serve de tremplin, pour en sortir en douceur, trouver un autre moyen de propulsion, et pour le moment je n’ai aucune connaissance sur ces possibilités d’autres propulsions. Je considère donc, que sans ces possibilités cette station interplanétaire ne servira pas à grand chose, sauf satisfaire l’orgueil de certains "grands" scientifiques, alors que si les choses étaient décidées pour installer une "rampe d'engins" interplanétaires directement sur la lune, il n'y aurait pas de difficultés de puissance pour "propulser" ces "engins".

Mais bien sûr ! Pour nos dirigeants actuels, ainsi que pour nos scientifiques, qui ne sont que pour la plupart de grands orgueilleux, les résultats de ces travaux n'iraient pas assez vite. Il vaut mieux dépenser des milliards, et même des centaines de milliards pour réaliser des constructions inadaptées, et faire des recherches dans des domaines qui ne serviront jamais, comme cela c'est toujours fait hélas. Ce qui me fait souhaiter que nos spécialistes de ces questions n’aillent pas trop loin dans l’inutilité de leurs extravagances. Il serait plus utile de réfléchir sur ce qui devrait être vraiment fait. Nos dirigeants qui ont la main sur les fonds d'argent publique ne se posent pas toutes ces questions. Ils "plongent" sans retenue, leurs mains dans ces fleuves d'argent, qui sont le résultat des multiples petits ruisseaux d'impôts qui sont prélevés de toutes sortes de façons sur les masses. Cette "masse" qui devrait être le ciment de tout édifice que l'on voudrait solide, mais qui s'effrite de plus en plus.

Retour....