Trop ont trop

Si comme il est dit qu’il n’y a pas deux empreintes digitales identiques, il y a encore moins deux regards identiques sur ce que nous voyons, sur ce que nous entendons, sur ce que nous ressentons. Cela se détermine par les "combinaisons" possibles qui peuvent se créer dans notre cerveau, compte tenu des milliards de neurones que notre cerveau contient. C’est autrement important que les quelques lignes apparentes aux bouts de nos doigts, d'où l’impossibilité qu’un jour la paix existe sur notre planète. Surtout si ce qui se fait aujourd’hui, et qui se fait depuis des millénaires continue à se faire. Trop de personnes ont trop et trop de personnes ont peu.

Que dire de ceux qui viennent à l’image parler des pauvres, avec aux doigts, des bagues serties de diamants, feraient bien de les enlever ; cela ferait plus sérieux et plus crédible. Cette insouciance, cette inconscience du comportement de gens qui ne se rendent pas compte du contraste de leurs paroles, du contraste de leurs apparences. Ces contrastes me font rappeler cette expression, les beaux parleurs et les beaux menteurs. Ils sont nombreux ces beaux parleurs et ces beaux menteurs. Même s’ils ne font que penser, ils pensent si fort qu’on peut les entendre. Il suffit de voir le milieu dans lequel ils vivent ou les endroits où ils vont pour se distraire. Je ne leur reproche pas leur façon de vivre, mais leur façon de montrer leur différence. Leur façon d’étaler ce qu’ils ont, sans penser ou ne pas vouloir penser, que, ce qu’ils ont en trop, ils l’ont en trop, parce que d’autres l’ont en moins. Dommage que ceux qui combattent cette différence, le font sous étiquette politique, religieuse et médiatique. Ce qui me fait ajouter, que ce combat n’est pas fait pour remédier à ces différences, mais plutôt pour en vivre. Pour briller au-dessus des autres, comme une étoile au firmament. Tout ceci, est, il est vrai qu’une image, mais une image difficile à regarder, sans être sensibilisé au plus profond de son être. Beaucoup ont beaucoup, il y a des choses qui écœure.

Je vais citer un exemple : Je suis passé, il y a quelque temps de Fréjus à Menton. C'est un endroit que je n’avais pas vu depuis 40 ans. J’y ai vu un étalage de richesses qu’il n’y avait pas à l'époque. D’un coté, des immeubles avec des logements fermés, donc vides, c’est-à-dire "secondaires". De l’autre coté, des bateaux énormes, grandioses, qui dorment de ce sommeil provocateur aux yeux de ceux qui n'ont rien, de ceux qui ne font qu’un repas par jour, voire des jours sans repas du tout. Si cet étalage de richesses pouvait être vu et connu de beaucoup qui n'ont rien, il ne faudrait pas s’étonner que la "révolution" entamée et gagnée par ceux qui ont tout actuellement change de sens. Il y a des antécédents. Je ne suis pourtant pas pour les violences gratuites. Je voudrais rappeler à ceux qui ne connaissent pas ce proverbe "qui sème le vent récolte la tempête", la "tempête" est là, toute proche. Ceux qui ne la sentent pas feraient bien de se réveiller. La dernière grande "tempête" (guerre) a fait plus de 50 millions de morts. Combien en fera la prochaine ? Un milliard ? Un milliard et demi ? Pourquoi pas ? Plus les "tempêtes" se répètent, plus elles font de victimes. Ne croyez pas que j’extrapole, c’est dans le domaine du possible.

Vu la situation au centre de l’Europe ; cette  "tempête" du centre de notre continent européen va s’étendre plus à l’Est pour revenir à l'OUEST. Je n’ose décrire les dégâts de cette "tempête" qui affaiblira notre continent à un tel point qu’il sera un objet de convoitise très prisé de nos voisins les plus proches. À commencer par la Chine ?

Quand je parle d’un milliard et demi de morts dans cette "tempête" je suis peut-être encore en dessous de la vérité ? Ce qui se dit en Yougoslavie actuellement, un obus est tombé à tel endroit, il y a trois ou cinq morts. On dira un "missile" est tombé à tel endroit il y aurait aux moins trois ou cinq millions de morts. Quand la folie atteint les hommes on sait ce que cela donne ? L’homme s’est toujours servi des armes qu’il a construites. Il faut se rappeler, qu'à chaque fois que nous nous endormons, ce n’est pas sur un coussin de velours pour les uns ou une simple planche pour les autres, voire la terre battue. Mais sur une poudrière pour tous. Et nos grands décideurs, décident encore le développement de leurs jouets de guerre, leurs terribles jouets de guerre. Pour cela on trouve de l’argent. Si seulement ils gardaient la maîtrise de ces jouets de guerre. Hélas ! Voyez la Russie ! Il y est chaque jour bradé des armes d’une telle puissance dévastatrice, que personne pour le moment n’ose en analyser les effets, ni en prévoir la première utilisation. Quand elle se produira, reportez-vous quelques lignes plus haut pour en déterminer les résultats. L’être humain, s’il ne le fait pas toujours voir, est avant tout un être qui n’entrevoit pas toujours l’issue de ses ambitions. Notre passé, et notre présent le démontrent pourtant tous les jours, et notre avenir le démontrera encore plus. Comment ne pas imaginer ce qui se serait passé, si Hitler avait eu l’arme nucléaire ? Qui pense vraiment imaginer ce qui se passera quand un semblable d'Hitler se retrouvera dans sa même situation avec l’arme nucléaire ?

Retour....