Trop d’organisme financiers

Je pense qu’il y a en France, et dans les Pays dits civilisés, trop d’organismes financiers. Qu’il y a en France un certain nombre de personnes qui ont la possibilité de placer leur argent, et que cet argent représente une certaine somme. Que cette somme si elle est partagée entre un nombre trop important qu’il ne faudrait d’organismes financiers, il y a concurrence, mais dans le mauvais sens. Pour que ces organismes financiers puissent vivre du travail de cet argent, il est forcement logique qu’il faille que les intérêts soient suffisamment élevées, parce que chaque organisme, moins il a de somme d’argent à prêter, plus il devra prêter à des intérêts élevés pour subsister. Je pense qu’il n’est pas nécessaire de pousser des études à l’infini pour comprendre ce simple raisonnement

Si comme je le pense, chaque organisme financier est contrôlé par la Banque de France, la banque de France est responsable des taux d’intérêts de l’argent. Parce que je le répète, il y a en France trop d’organismes financiers, et ce n’est pas tout ! Je me répète, ayant trop d’organismes financiers, ces organismes traquent toutes les sources possibles "que sont les masses" de placer leur argent dans leur organisme. Ces traques, que sont tous les moyens possibles mis à leur disposition par des lois mal définies, qui sont, prospectus, affiches, radio, télévision et téléphone à domicile. Donc cet argent "soutiré" par toutes ces sources, "les petits ruisseaux que sont les salariés font les grandes rivières c'est bien connu", et en priorité les retraités aisés, et aussi de ceux qui gagnent l’argent, c'est-à-dire ceux qui travaille ou qui ont vraiment travaillé. Ils placent tout le maximum de leurs possibilités dans ces organismes. Ce qui fait que la plupart de ces dits organismes, vivent avec les intérêts de l’argent qu’ils prêtent aux catégories de notre espèce, créées justement dans ce but. Sinon, pourquoi maintiendrait-ont des déséquilibres aussi flagrants ? Nous faire croire que ses déséquilibres ne sont pas volontaires, c’est nous prendre vraiment pour des imbéciles.

Ainsi, on a créé une catégorie d’individus de société, qui, au départ n’ont pas d’argent, mais s’enrichissent quand même avec l’argent des autres. Ensuite à quoi sert cet argent ? Elle sert à faire varier le cours de la bourse. À quoi sert la bourse ? Elle sert à enrichir tous les actionnaires, qui gagnent ou perdent en fonction du C.A.C. 40. À quoi sert le C.A.C. 40 ? À pas grand chose ! Sinon à nous rabâcher à longueur de journées et de journaux, que telle ou telles actions sont en baisse ou en hausse.

Le C.A.C 40 c'est le marché des grosses fortunes. Marché privé ! Marché qui est indépendant de tout le reste, et qui ne veut surtout pas se soucier du reste. Le reste c'est quoi ? C'est la base ? Cet argent, qui va d’une action à une autre, finalement ne sert pas à l’augmentation de la croissance, alors que cela devrait être son premier rôle. Entendre dire que 1, 5, 15, 150, 1500 milliards ont été échangés ce jour entre des organismes financiers, alors que des millions de personnes vivent en dessous du seuil de pauvreté, est inadmissible.

Entendre dire que suite à un crac boursier, des dizaines ou des centaines de milliards ont été perdus. À qui peut-on faire croire ces mensonges ? Ces milliards ne sont pas perdus pour tout le monde, où alors la bêtise humaine est encore plus importante que je le pensais. De plus si je pousse plus loin mon raisonnement, je constate que, si les salaires augmentaient de 10, 20, et 50%, toutes ces augmentations de salaire, se retrouveraient dans les organismes financiers, alors qu’elles devraient plutôt être utilisés pour augmenter la consommation des ménages, et faire monter le taux de croissance. Pourquoi cela se ferait-il ? Pourquoi un dixième de la population de notre pays, reçoit-elle moins que le nécessaire ? À cause toujours de ce déséquilibre organisé, et de la bêtise humaine, qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez. Je n'invente rien les faits sont là...

Retour....