Souvenez-vous Monsieur Mauroy

Souvenez-vous de M. Mauroy premier Ministre ! Il a crié si fort comme il sait le faire, alors qu’il y avait déjà 1 million 800.000 chômeurs, il a crié...

" Le chômage ne dépassera pas les 2 millions ".

Je n’invente rien on peut retrouver ses paroles.

" Les mesures que je vais prendre étonnerons ".

Effectivement nous avons été étonnés, je le suis toujours, et je voudrais bien ne pas être le seul ! Avec toutes ces mesures qui ont été prises, comme la retraite à 60 ans, la 5e semaine de congés payés, la préretraite à 56 ans, les 39 heures, effectivement le chômage aurait dû disparaître. Hélas ! Il a augmenté de plus en plus pour en arriver à près de 4 millions maintenant. S'il n’y avait pas eu toutes ces mesures de prises nous en serions à 10 millions de chômeurs. Ce n’est pas une gloire que de penser qu’il y aurait 10 millions de chômeurs si toutes ces mesures n’avaient pas été prises, parce que le résultat est le même. Le fait d’envoyer des millions de personnes en retraite ou en préretraite, le résultat est que se sont toujours des personnes qui ne travaillent pas. Qui ont un moyen financier trop faible pour vivre ou pour survivre. Oui je dis bien survivre, pour la plupart avec des revenus très faibles, d'où le nombre grandissant de ces millions de personnes qui vivent en dessous de seuil de pauvreté.

Alors la grande invention de tous ces hommes et femmes qui se sont succédé à la barre de notre beau Pays,

(Qui méritait pourtant mieux que ça),

Aidés en cela par tous ces dirigeants de syndicats, qui ont plus fait le jeu de tous ces politiques, par leurs incapacités à voir les choses. La grande invention, a donc été qu’il fallait trouver de l’argent pour faire vivre tout ce monde, chômeurs et préretraités. Alors, la question était, où prendre cet argent ? Le plus simple bien sûr, en le prélevant sur les actifs. Il faut avouer que c'était une solution simple, simpliste, je dirais même simplette. Alors on a prélevé de plus en plus pendant des années, et nous sommes à saturation, il fallait bien s’en douter. À force de pomper dans le même réservoir, la source qui alimente ce réservoir se tari. (Voir l'exemple de mon jet d'eau).

Je me souviens, dans les années 60, les prélèvements sur ma fiche de paye étaient d’environ 6%. De combien s’ont-ils maintenant ? Tous ces prélèvements qui tournent autour de 22 à 25% à quoi ont-ils servi ? Pour le moment on ne peut pas dire qu’il y a eu une grande amélioration, à par l’augmentation des pauvres et l’entassement des lingots d’or à la banque de France, surtout depuis 1981. En 1980 le budget de l'état était de cinq cent vingt cinq milliards de francs, il est aujourd’hui au bout de 14 années de Mitterrandisme de mille six cents milliards de francs. Ce qui veut dire que les prélèvements par l'état, sur les citoyens de notre Pays, qui en 14 années a augmenté de plus de mille milliards, il a en vérité augmenté de deux mille milliards. Puisque entre temps on a placé dans les coffres de la banque de France plus de mille milliards de lingots d'or. Je ne parle pas des mille milliards de SICAV, qui dorment dans l'attente des transactions journalières de la bourse, et qui ne rapporte rien. Qui ne servent pas pour la relance de la consommation, ils servent à gonfler les portefeuilles de tous ces actionnaires représentés par tous ces organismes financiers. Je ne parle pas non plus des deux mille milliards de recette de la sécurité sociale, qui eux aussi ont des actions en bourse, alors que ces recettes devraient être disponibles pour répondre aux besoins des nécessités des assurés sociaux, puisque ces recettes sont les prélèvements faits sur ses mêmes assurés. Alors qu'on utilise ces sommes pour nous dire ensuite que " nos " caisses sont en déficit. Encore des mensonges de plus, toujours des mensonges. Tous les organismes qui nous prélèvent de l'argent agissent de même. Comme les mutuelles, les compagnies d'assurances qui bien souvent ne font qu'un.

Retour....