Qui y a-t-il la haut ?

En admirant, toutes ces galaxies que nous apercevons aux limites de nos regards, il faut se dire, que si "l'identique" n'existe pas, aux dires de certains d'entre nous, c'est pour nous maintenir dans l'ignorance des réalités. Il est forcement logique que ce que nous voyons, peut être vu par "d'autres" identique à nous, et que notre galaxie ou système solaire à peut-être le même effet de brillance pour ces "autres", que celle que nous avons pour "eux". Notre galaxie ou système solaire, forme peut-être aussi pour des "habitants" des galaxies ou système solaire de la grande ourse "ou chariot", un point d'interrogation. Nos interprétations de signes, peuvent représenter pour d’autres présences, tout autre forme, nous ne le saurons jamais. Mais la situation est plus imaginable que celle des religions et autres imaginations du même genre que l'on veut "nous" faire avaler.

Prenons comme exemple la résurrection d’un être humain. Cet être humain qui serait mort et ressuscité trois jours plus tard, et ensuite serait monté au ciel. La lacune de cette légende est, qu’on ne nous explique pas par quel moyen il s’est élevé dans les "cieux" et les gogos humains continue à croire à ces balivernes. Il n’est pas suffisamment expliqué ce qu’est notre espace sidéral, qui pourrait permettre à notre espèce de mieux combattre des affirmations mensongères de ce genre. Nos spécialistes de la question gardent pour eux les résultats de leurs observations, car ils ne veulent pas trop dévoiler ce qu’ils "découvrent". Sachant bien, que d’une part, la plupart de leurs observations, sont fréquemment remises en question, et d’autres parts, étant eux-mêmes surpris de ce qu’ils découvrent, ils ne veulent pas se dire, d’après ces constatations, qu’ils ont cru toute leur vie passée à des balivernes, à cause de toutes ces croyances de religion qui circulent depuis des millénaires.

Le jour où ces enseignements de découvertes entrerons dans les premiers instants de l'éducation de l'espèce humaine, les masses n’auront plus à "s’accrocher" à des leurres comme ils sont obligés de le faire de nos jours. Il faut expliquer que, ce que nous voyons autour de nous est un ensemble duquel nous sommes liés ! Duquel nous sommes issus ! Le nettoyage originel à été fait, et il y a peu de "chance" maintenant pour que nous soyons pulvérisés par ce qui nous entoure. Tous ces mouvements font que "nous" ne "nous" rencontrerons "jamais". Aux même titres qu'une fourmilière de notre continent "c'est un exemple" ne rencontrera une fourmilière d'un autre continent. Soyons réaliste, cessons de voir autre chose que la réalité, sinon notre planète s'éteindra avant que l'être humain ait vraiment compris ce qu'il est, et pourquoi il est.

Ce n'est pas en écoutant tout ce qui est dit encore de nos jours, et qui se dit depuis des siècles, que l'être humain développera ce sens des réalités que nous devrions tous avoir. Toutes ces galaxies que nous apercevons, sans que l'on nous explique pourquoi elles brillent si fort ? Et si elles brillent si fort, c'est qu'elles ont peut-être la "même" conception que la notre. Elles sont composées "peut-être", de ce système solaire comme le nôtre, qui leur donne cet éclat. Cet éclat qui fait dire à tous ceux qui veulent "nous" maintenir dans l'ignorance qu'elles font partie de "nous-mêmes". Que "nous" avons tous notre étoile sous laquelle "nous" sommes nés. Certains prospectus dans la période des fêtes de Noël, vont même jusqu’à proposer aux gogos de s’acheter une étoile.

Quand les êtres humains que "nous" sommes cesseront-ils de croire à des balivernes pareilles ? Combien de siècles se passera-t-il encore "si toutefois notre espèce survit à la pollution présente" avant que "nous" ne sortions de ces ignorances. Voir ces centaines, ces milliers de populations sur notre planète qui vivent encore dans une ignorance aussi vieille que les premiers jours de notre évolution, de notre conception. Se croire encore sous l'influence des dieux, toujours les dieux.

"Mais qui a pu "Nous" plonger dans une apnée pareille ?

Quand pourrons-nous avoir des réunions entre les croyants et les noms croyants ? Combien de siècles faudrait-il attendre encore, pour que l'équilibre entre les croyants et les non croyant soit égal ?

Pour le moment nous pouvons dire qu'il y aurait environ dans notre monde 90% de l'espèce humaine, qui croit aux religions. Qui croient surtout à l’incroyable. Nous serions environ 35% en France de non croyants ? Je pense que ces statistiques sont fausses. Si je dis que ses statistiques sont fausses, c’est parce que je suis sûr que beaucoup de nos semblables n’osent pas admettre qu’elles ne croient pas. En elles-mêmes, elles ne croient pas en dieu, mais elles n’osent pas l’avouer. Cela ferait "distorsion" dans leur personnalité, dans leur "consciente" bêtise. (Je dis consciente, car je n’ose penser qu’une telle inconscience soit possible dans l’esprit humain). Alors tout est fait pour que le nombre de non croyant soit inférieur au nombre de croyant. Vu comme cela, ce n'est pas suffisant je le reconnais pour être reconnu comme valable. Pas suffisant pour être admis dans des débats possibles entre croyants et non croyants, et je le regrette beaucoup. Cela changera un jour j’en suis sûr.

Retour....