Obscurantisme

Combien de mots, de pages, de livres ont été écrits, pour amplifier l’histoire de cet homme que les croyants appels encore de nos jours jésus christ fils de dieu. De sa mère qui était soit disant vierge ? Ce qui fait que le père, joseph, qui aurait été cocu, et en plus par un leurre, a pratiquement été écarté du chemin de son fils. Il n’a été capable (d'après la bible) que de tenir l’âne par la bride (pauvre père). Mais bien sûr, tout cela n’est qu’une histoire, une invention, un roman de 2.000 ans. Ce roman qui continue à s’écrire et à être enseigné. Combien de temps cela durera-t-il encore ? Combien d'être humains seront-ils encore victime de cette croyance ? Qui peut continuer de nos jours à croire tout ce qui s’est dit et qui se dit encore sur ces mensonges ?

La science nous dévoile tous les jours des preuves qui démontrent, que tout ce qui a pu être écrit sur la naissance de l’être humain, et expliqué par l'histoire sainte est faux. J'ajouterai cette réflexion :  

"Tout le temps que notre espèce humaine se rabattra sur notre passé. (Sur ce passé mensonger), notre avenir sera bouché. Il n’est pas besoin d'être devin, il suffit de regarder notre présent pour prédire notre avenir".

Prenons l’histoire d’Adam et Eve. Comment peut-on croire et "rester" sur une affabulation pareille ? Tout individu normalement constitué ne peut pas croire que Eve (la femme) a été fabriquée avec une côtelette d’Adam (l’homme), ni que la pomme d’Adam que nous avons au niveau de la gorge serait le morceau de pomme qu’Eve aurait voulu nous faire avaler. Tout cela n'est que de la "poésie", mais de la poésie qui trompe trop de monde depuis 2.000 ans. En ce qui me concerne, et ce que j’ai du mal à avaler, ce n’est pas le morceau de pomme d’Eve, mais plutôt les "couleuvres" que l’on veut nous faire avaler depuis 2.000 ans. Oui ces "couleuvres" me restent vraiment au travers de la gorge et je ne pourrai jamais les avaler.

J’entends parler d’obscurantisme par tous ceux qui maintiennent les masses dans les méandres de la religion. Ils disent ? Que ne pas être dans la spiritualité, c’est être dans l’obscurantisme, mais l’obscurantisme il est dans les religions. Une grande partie de notre espèce est dans l’obscurantisme depuis 2.000 ans en ce qui concerne le christianisme. Une autre grande partie de notre espèce est dans l’obscurantisme depuis 1.500 ans en ce qui concerne l’islam. Et notre espèce est dans l’obscurantisme depuis bien plus longtemps que cela. Il suffit de lire l’histoire ancienne, telle que la vie des celtes, des pharaons et de bien d’autres. Avoir quitté ces comportements primaires qui sont "compréhensibles" pour en arriver à s’encrer dans les méandres du christianisme ou de l’islam, nous ne pouvons pas dire que notre espèce s’est sortie de l’obscurantisme. Je sais que je prêche dans le vide, et que mon petit cri sera vite étouffé pour qu’il ne soit pas entendu. Si le christianisme n’avait pas vu le jour, l’islamisme n’existerait pas de nos jours. Si d’autres croyances plus anciennes que le christianisme n’avaient pas existé, le christianisme n’aurait jamais vu le jour. Ce qui me fait dire qu'aucune des grandes religions qui perdure à notre époque n’existerait. Les sectes qui tentent de remplacer les religions existantes ne pousseraient pas comme des champignons sur ces ruines des religions, car toutes ces religions s’essoufflent comme s’essouffle tout ce qui vieillit. Ce qui devrait permettre à notre espèce, de prévoir pour une fois le prévisible.

C’est le commencement de ces mensonges qui a entraîné tous les autres, et qui a plongé les masses humaines dans l’ignorance des réalités de notre présence sur notre planète. C’est la continuité de la diffusion de ces leurres qui nous a plongés dans cet obscurantisme encore présent. Je ne pense pas que le fait de répéter tous les jours les mêmes prières envers les mêmes destinations soit une progression dans le développement de l’intelligence humaine.

"J’appelle cela rester les deux pieds dans le même sabot."

Si ce n’est pas de l’obscurantisme que de répéter depuis des siècles les mêmes mots, les mêmes chants, écrits dans les mêmes livres et dans les mêmes buts. Si ce n’est pas de l’obscurantisme, de maintenir les masses dans l’ignorance de la réalité, alors c’est de la pure escroquerie. Aller depuis tant de siècles en ce qui concerne le christianisme et ses dérivés, dans ces lieux "églises" construits dans le seul but, de répéter des mots ou des phrases comme : mon dieu priez pour nous ! Ou mon dieu protégez-nous ! Ou bien, saint machin priez pour moi. Comment l’espèce humaine peut-elle répéter depuis si longtemps les mêmes choses sans se rendre compte que rien n’est venu changer quoi que se soit, ni à quoi que se soit, dans la vie de chacun d’eux ?

C’est bien de l’obscurantisme que de répéter tous les ans, depuis environ 1.500 ans les mêmes gestes qui consistent à égorger des centaines de moutons, pour soi-disant commémorer l’envie de meurtre d’un père envers son fils. Ce père qui voulait tuer son fils, qu’un ange serait apparu, lui aurait retenu la main pour l’en empêcher, et lui dire d’égorger un mouton à la place. Comment d’une part ne pas avoir envie de "sourire", de penser que des êtres humains peuvent encore croire à des histoires pareilles.

D’autre part d’avoir un sentiment de tristesse devant de tels massacres inutiles et barbares de la part de cette espèce humaine dont je fais partie.

C’est bien de l’obscurantisme que de commémorer tous les ans, depuis 2.000 ans, les mêmes anniversaires de la résurrection de cet homme qu’on appel le fils de dieu. Comment peut-on croire depuis 2.000 ans à un mensonge de cette taille. Aucun être humain n’a jamais ressuscité, et aucun être humain ne ressuscitera. Il y a ceux qui croient par obligation comme les enfants pendant un certain temps, comme j’y ai cru moi-même. Mais au fur et à mesure que j’ai pris de l’âge j’ai bien sûr compris que l’on nous menait en bateau, et quel bateau. Comme l’histoire de l’arche de Noé, qui continue à être enseignée dans les livres pour enfants. Comment espérer que des enfants devenus adultes après avoir cru à toutes ces histoires soient des adultes responsables ? La plupart de ces enfants, mis à part quelques exceptions comme moi, restent perdus dans ces méandres. Ils ne savent plus ou ils en sont, ils continuent en général comme ils ont été conditionnés. Alors encore une fois regardons notre présent. Quand je dis, notre présent je parle du présent de l'espèce humaine. Je ne me sens pas concerné par ces comportements.

Il y à ceux qui comme moi n’y croient plus, mais ils cherchent à croire à autre chose qui aurait à leurs yeux toujours une croyance en un dieu qu’ils peuvent implorer dans les "mauvais" moments de leurs vies. Il y a ceux qui ne croient plus du tout à ce mensonge, mais qui contrairement à moi, continue d’inciter les autres à y croire parce qu’ils y ont cru eux même pendant longtemps. Ils ne peuvent admettre, que s’ils ont été assez bête pour y avoir cru, qu’ils ne veulent pas être les seuls. Entendre dire que dieu a créé l’homme, mais cette affirmation c’est de la foutaise, dieu n’a pas créé l’homme, c’est l’homme qui a créé dieu. Pour l’homme dieu est un outil, mais l’homme ne sait pas se servir de cet outil qu’il a sorti de son imagination, et ce dieu de l’homme s’ait ce que l’imagination de l’homme est capable d’imaginer. Nous en avons des exemples tous les jours. C’est avec des exemples comme cela que la bêtise et le mensonge continue à être enseigné depuis des siècles. J’espère qu’un jour ces chimères auront une fin, et que l’espèce humaine retrouvera le chemin dans la connaissance de sa réalité, de la vérité de nos origines et de notre présence, sur notre planète.

Retour....