Lettre à Monsieur Chirac

J’ai eu un espoir aux dernières élections présidentielles. J’ai écrit à M. Jacques Chirac pour le féliciter voici la lettre que je lui ai envoyée.

Monsieur Jacques Chirac

Le 11.05.95.

Je vous ai déjà félicité plusieurs fois pour vos succès à la mairie de Paris, et je vous renouvelle mes félicitations pour votre élection à la présidence de la république. Ma joie a été immense ainsi qu’à toute ma famille qui est très nombreuse. Ma maman qui a 91 ans et 41 arrière petits enfants, ce joint à moi pour vous féliciter et vous souhaiter beaucoup de courage. Votre tâche sera très difficile, compte tenu des erreurs des 14 années du Mitterrandisme.

La plus grande erreur de Mitterrand et de l’Europe, c’est d’avoir voulu concourir à celui qui aurait le taux d’inflation le plus bas. Sans savoir ou sans vouloir savoir qu’un taux d’inflation trop faible appauvri les pauvres et enrichi les plus riches. Je n’invente rien, car de cette grande erreur les résultats en sont tellement visibles.

Si je peux me permettre une suggestion, ce serait que vous ne commettiez pas la même erreur. Augmentez les salaires, et plus particulièrement les bas salaires, les basses retraites. Sans avoir de crainte, quant à la hausse de l’inflation qui pourrait flotter entre 4 et 5pour_cent l’an sans porter préjudice à l'évolution de notre économie. Et ramènerait la différence un peu plus logique entre les pauvres et les riches.

Je sais que nous ne pouvons pas être tous perchés sur la même branche de ce beau pommier que vous avez choisi comme emblème, et qui préfigure le plus l’harmonie de l’arbre des égalités. Dont les fruits qu’il donne sur ses branches sont non seulement délicieux mais repartis à toutes ses branches.

De cette lettre j’ai reçu deux réponses, une carte de Monsieur Chirac, et une lettre du secrétariat de l’Elysée.

Retour....