Le ridicule tue

Il suffit de constater tous les massacres qui ont eu lieu depuis des millénaires pour admettre que tous ces massacres ne sont que la suite du ridicule des croyances en tous dieux quel que soient ces dieux. Comment aussi admettre que ces massacres peuvent être approuvés par un dieu. Qu’ils ont été perpétrés au non d’un dieu quel que soit ce dieu ? Et si au bout de tant de millénaires les croyances des religions sont encore aussi fortes, ce n’est pas parce que c’est une vérité, mais parce que l'espèce humaine est vraiment la plus bête de toutes les espèces vivantes qui vivent sur notre planète. Se croire à ce point différends par rapport aux autres espèces vivantes qui vivent sur notre planète, est un non-sens, si toutefois il existe des espèces mortes. Toutes les espèces qui vivent sur notre planète vivent des mêmes éléments nécessaires à la vie, qui peut prouver le contraire. Nous avons besoin de l’air, de l’eau, de la lumière, de la nuit, du soleil, et de l’ombre. Comment admettre que l’homme aurait besoin en plus de toutes ces chimères, d’une pensée qui lui fait croire que sa vie serait plus protégée que toutes les autres espèces qui vivent comme nous. Que l'être humain aurait en plus un "élément", quelque chose qui le regarde, qui le protège et qui le pardonne de toutes ses actions, quelles soient, violentes, méchantes, mortels, qu’il peut causer à tout ce qui l’entoure, et aussi à ses semblables. Tous les massacres d'être humains qui ont été perpétrés depuis tant de millénaires sont dus à la religion, créatrices de contres religions, de contres croyances, toutes aussi imaginatives et néfastes les unes que les autres.

N’est-il pas ridicule de se laisser dévorer par les lions des romains, en pensant que leur dieu était là pour les protéger et non les laisser se faire dévorer ou que s’ils étaient dévorés ils revivraient dans un monde meilleur. Je pense que les hommes auraient pu trouver un autre procédé pour inciter l’espèce humaine à mieux se comprendre.

"Le ridicule a tué".

N’est-il pas ridicule pour les cathares de se jeter parfois eux-mêmes dans les flammes, et de s’imaginer que le feu les purifierait, qu’ils ressortiraient des cendres pour être réincarnés et revivre une autre vie. Là encore, il est démontré le niveau de la bêtise humaine dans toute son ampleur.

"Là encore le ridicule a tué",

Et tout cela au nom d’une imagination insensée de l'espèce humaine, dont certains veulent faire croire à un dieu qui n’existe pas, qui n’est qu’imaginaire !

N’est-il pas ridicule d’entendre de nos jours un certain Paco Raban dire qu’il en serait à sa troisième vie, avec moult explications, que je ne voudrais même pas répéter tellement je trouve cela ridicule. J’ai plutôt honte pour lui et pour ceux qui l’invitent, ainsi que ceux qui prennent plaisir à l’écouter de l’entendre déballer de telles sornettes. Je pense que ce Paco Raban a dû lire trop de BD dans son enfance, et qu’il doit se prendre pour un immortel comme il nous est montré dans certains feuilletons sur les écrans de télévision.

N’est-il pas ridicule d’entendre des paroles de chansons qui sont considérés comme ayant une valeur incommensurable. J’entendais il y a peu de temps à la radio des paroles que nous devions comprendre comme étant de belles paroles. Ces paroles disaient sur une musique : "pourquoi dieu est-il absent quand il y a des horreurs" ? La réponse est toute simple, mais personne ne veut l’écouter, pourtant comment ne pas comprendre que si dieu n’est jamais là, c’est simplement qu’il n’existe pas.

Il y a eu tellement d’inventions mensongères de toutes sortes dans les religions depuis des millénaires, que je ne pourrais jamais les citer toutes. Mais ce que je sais, ce que je peux affirmer et que j'aimerais pouvoir crier très fort, c'est que toutes ces croyances ne sont qu’affabulation, que des leurres imaginés par des hommes sans scrupules, et sans intelligence. Ces leurres amplifiés depuis 2.000 ans, depuis soi-disant la naissance de ce bébé dans une étable. Je suppose que ce bébé n'était pas le premier bébé à naître dans une étable, mais il serait né parait-il par l’opération du Saint-Esprit. Encore un mensonge. Ce sont ces mensonges qui depuis 2.000 ans auraient fait tant de victimes humaines. C’est ce mensonge qui aurait créé ce mouvement contraire au christianisme, qu'on appel reformé ou protestant. Ce bébé serait né d’une maman qui n’aurait pas "couché" avec son concubin ou son mari. Mais avec un leurre ? À qui peut-on faire croire ce mensonge. De ce coté j’approuve ce mouvement "reformé" mais il n’a pas été assez loin dans la contestation. Ce bébé aurait donc été le fils de dieu, de ce dieu qui n’existe pas. Il n’a existé que pour dominer les masses, et les masses ont marché à fond et marche toujours à fond dans le mensonge, de ces croyances. Que l’on ait cru à la naissance que ce bébé était le fils de dieu je passe encore, "la bêtise humaine est si grande", mais que cette croyance dure depuis 2.000 ans, c’est le cas de le dire ce n’est pas croyable, et je le crie très fort, je n’y crois pas. Si cette croyance est encore aussi forte de nos jours dans l’imagination des hommes, c’est que, comme je l’ai déjà dit, l'être humain n’y voit pas plus loin que le bout de son nez, et ce n’est pas une image.

Ce bébé aurait ensuite été le responsable "involontaire" du massacre de bébés mâles perpétré par Hérold (toujours ces massacres) qui croyait à ce mensonge. Colporté à l'époque par des gens qui ne savaient que colporter des mensonges sans se soucier des malheurs, que de tels mensonges pouvaient créer, et surtout de la durée de ces mensonges. Ensuite ces mensonges ont été écrits, et publiés jusqu’à nos jours, dans ces livres que nous appelons bible ou tout autre nom. Quels que soient ces écrits, ils ont été écrits par des hommes à l’imagination fertile en mensonges et romances de toutes sortes, et tous ces mensonges ont en effet amené tous ces massacres. Ce bébé qui aurait grandi, qui serait devenu un homme, et qu'en raison de son comportement au cours de sa vie a amené d’autres hommes "parait-il" à le torturer dans des souffrances atroces. Je ne sous-estime pas l’imagination des hommes à faire mourir d’autres hommes dans des souffrances atroces, nous en avons eu entre autres un exemple au cours de la dernière guerre mondial.  Mais nous faire croire que cet homme qui "était" comme vous et moi, était le fils de dieu qui n’existe pas, est un mensonge énorme qui n’est pas pardonnable.

Retour....