Le jet d’eau...

 

L'explication d'un bon jet d'eau. L'infini de la spirale qui tourne toujours dans le même sens, qui vous donne l’impression que tout part du bas pour aller vers le haut, (ce n'est pas une impression) et disparaître dans l’infini ? Dans le trou noir, qui pour moi est moins noir que l’on pourrait se l’imaginer. Il est occupé par tous ces détenteurs de richesses. L’épargne des petits permet l’enrichissement de tous ces organismes financiers, dont il y a beaucoup moins de faillite que dans les petites entreprises. Les artisans, les particuliers qui se ruinent, parce qu’ils ont besoin d’argent qu’ils doivent payer très cher, à cause d’intérêts trop élevés. Les sociétés dites développés fonctionnent maintenant de cette façon. Croissance de consommation très faible, croissance d’enrichissement chez les plus riches très forte ! "L’eau va à la rivière, l’argent va aux riches" ! Ce n’est pas de cette façon qu’il faut espérer arranger les choses.

Si comme l’on dit, que la bourse est le pilier de l’économie, il faudrait que ce pilier repose sur des bases non friables. Ors actuellement ce n’est pas le cas. La base s’effrite par son nombre de pauvres grandissant. On ne construit rien de solide sans base capable de supporter l’édifice que l’on veut y construire. Une base économique ne peut se solidifier qu’avec des retombées régulières de la richesse vers les "pauvres". Je vais démontrer un exemple, une image.

Imaginez un jet d’eau, comme on en voit souvent dans nos grandes villes, et qui, logiquement, doit utiliser le même volume d’eau pour éviter les gaspillages. (Choses que notre société ne regarde pas beaucoup). Si vous réglez votre jet d’eau pour qu’il dure le plus longtemps possible, il faudra que l’eau retombe dans le bassin, ainsi ce jet d’eau sera "presque" éternel.

Si vous réglez votre jet d’eau trop haut, votre réserve d’eau dans ce bassin va diminuer, parce qu'une partie des retombées d’eau, retombera à coté de votre bassin, et votre jet d’eau aura une vie limitée dans le temps. Donc proportionnellement au nombre de goutte d’eau qui retomberont à coté du bassin, ces gouttes d’eau ne maintiendront pas le niveau de la base du jet d’eau au niveau nécessaire pour la durée de son fonctionnement.

C’est mathématique pas besoin de sortir de "math sup" pour comprendre. Pour un pilier économique c’est le même principe. C’est exactement ce qui se passe avec tous ces organismes financiers qui s’enrichissent avec l’argent des autres. Les variations boursières, qui sont très forte dans ce domaine, font que les retombées des sommes d’argent qu’ils manipulent, ne servent qu’à enrichir toujours les mêmes. À faire varier les cours de la bourse, ce qui fait que les retombées retombent dans les mêmes poches, toujours plus haut.

Les "gouttes d'argent" ne retombent pas à la base de ce pilier financier contrairement aux gouttes d'eau dans mon bassin. Ce pilier financier s'écroulera tôt ou tard, si personne ne décide de consolider la base indispensable à tout édifice que l’on veut solide. Ce n’est pas la première fois que des piliers financiers s’écroulent, et ce ne sera pas la dernière. Mais l’être humain n’a pas de mémoire. Si l’argent qui alimente ce pilier n’a pas de retombées à sa base, c’est la chute inévitable de ce pilier. Ce qui se passe en ce moment est que l’argent qui circule dans ce pilier ne sert pas à la base. Cette base, qui est le commerce des marchandises qui font vivre les populations, ne peut plus commercer faute d’argent. L’argent reste au sommet de ce pilier entre les organismes financiers et ne redescend plus vers la base, sauf par les classiques que sont les organismes de prêts. Mais comme toujours on ne s’aperçois de ces erreurs que trop tard. Les courants ascendants ne sont jamais éternels, la chute du sommet est inévitable.

Retour....