La paix en Yougoslavie

Je voudrais m'arrêter, mais j'ai tellement de sujets dans la tête que je ne peux m'empêcher de continuer, à comme dirait quelqu'un de bien "instructionné" à "disserter". Surtout quand j'entends certains raisonnements.

J'entendais comme souvent en écoutant la radio une question de nos médias sur la paix en Yougoslavie. Cette question était : que pensez-vous de cette paix ? Ce média ajoutait : ne pensez-vous pas que cette paix est plutôt une paix américaine qu'une paix européenne. Je comprends par cette question que les efforts de paix de gens quels qu'ils soient, font apparaître de la part de ces médias, qu'une "guéguerre" existerait entre l'Amérique et l'Europe, à fin qu'une paix soit faite dans ces Pays en guerre. Vouloir la paix a toujours été pour une catégorie de notre espèce un effort très important, alors que pour les autres faire la guerre a toujours été leur première motivation. Alors cette question posée par nos médias me fait ajouter, que ces médias sont des "pierres" dans le jardin de ceux qui voudraient agir, pour qu'une amélioration de rapports humains se fasse entre les peuples. Ce sont aussi des questions d’idéologues qui voient les événements pour leurs intérêts, et non pour l’ensemble de l'espèce humaine. Ce sont des questions de parti pris, qui n’ont que pour résultat d’entraver l'action des uns envers les autres. Ce sont des individus remplis de sensations d’orgueil et non d'humilité. Ils ne devraient pas s'offusquer d'une action de bienfaisance, mais au contraire l'approuver en silence et en spectateur, et au besoin, demander si une aide de soit même, quelle qu'en soit l'importance serait utile pour en améliorer le résultat, sans plus. Tous nos médias qui parlent à longueur de journée de démocratie sans en connaître les fondements, il semblerait que pour ces médias, que la démocratie serait de pouvoir intervenir dans toute discussion afin d'en troubler encore plus le déroulement. Si la démocratie c'est cela il ne faut pas s'étonner des résultats actuels, des situations presque catastrophiques dans lesquelles nous nous débattons depuis des millénaires. Et ce n'est pas fini.

On a écrit beaucoup de livre sur la révolution de 1789, j'en ai lu plusieurs, et j'ai lu aussi beaucoup sur le comportement des tenants du pouvoir avant cette révolution. Ce que j'en ai retenu et analysé, c'est que les tenants de ces pouvoirs ont abusé des moyens de survie qu'ils arrachaient aux masses qui les produisaient. Le résultat en a été ce qui devait arriver. L'insouciance de ces tenants des pouvoirs, était liée à leur manque d'intelligence. Ils ne comprenaient pas que leurs comportements ne pouvaient que les conduire marche après marche, à un "sommet" qui les amenait à une hauteur d'erreurs dont la chute était inévitable. Il est navrant de constater que nos dirigeants actuels font les mêmes erreurs.

Actuellement les tenants des pouvoirs de nos Pays qui composent des ensembles comme l'Europe et l'Amérique, tendent vers des situations identiques. Nos "spécialistes" en tout genre devraient se méfier en ne voulant pas voir et entendre les "gémissements" de ceux qui supportent sur leurs épaules le poids de plus en plus lourds de ces inégalités, ces responsables ne pourront pas éternellement s'enrichir de plus en plus sur le dos des masses productrices, qui se rendent comptent que les privations qu'on leurs imposent, servent à entretenir des trains de vie largement au-dessus de la moyenne nécessaire.

Si les Rois qui ont fait la France ne se rendaient pas compte des erreurs qu'ils commettaient, en dilapidant des fortunes dans leurs façons de vivre, nos "Rois" actuels qui sont les tenants des moyens nécessaires à la vie de tous, ne semblent pas en être plus conscients. Quand je parle des Rois ou des Princes comme aux temps Féodaux, je veux parler de ceux qui détiennent tous ces moyens, et non les dirigeants qui ne peuvent pas faire grand chose face à tous ces "empires". Ces empires qui sont les "rois" des organismes financiers d'une part, et commerciaux d'autre part, et qui sont finalement les uns dans les autres.

Qui sont ces empires ? Ils sont faciles à trouver, ils nous en fournissent tous les jours les moyens. Il suffit d'avoir en mains leur catalogue et regarder les premières pages. Sur l'une de ces premières pages on y voit la carte de France et tous les points de leurs magasins, qui couvrent plus ou moins toute la France. Ils sont nombreux ces empires. Ce sont toutes ces grandes surfaces commerciales d'une part, et tous ces organismes financiers d'autres parts. Qui sont, les banques, les caisses d'épargnes, les compagnies d'assurances, et bien d'autres.

Ce sont eux qui détiennent les fonds monétaires de notre Pays. Il ne faut pas s'étonner que le Premier ministre de notre Pays. (M. Juppé en août 1996) Sorte de son lieu de vacance, pour rassurer ces tenants de l'argent qui ont peur que l'inflation reprenne un peu, et leur fasse perdre un peu d'argent, car ils savent très bien qu'une inflation faible les enrichi, et qu'une inflation qui remonte un peu les "appauvri". Qui à fait remonter le niveau de tous ces organismes c'est les 14 années du Mitterrandisme, et je me pose la question ? Quand tous ces gueulards (qui manifestent dans les rues à la suite de tous ces dirigeants de syndicats), s'apercevront-ils de toutes ces erreurs. Je me le demande ? Quand regarderont-ils la différence de taille de toutes ces branches de cet arbre des égalités, sur lesquelles nous sommes "perchés". Certaines des branches de cette "arbre" des égalités, sont des branches qui ont trop poussé, et que certains soi-disant grands hommes comme Mitterrand, n'a pas su "élaguer" ces branches. Parce qu'il en était incapable. Mitterrand n'aurait jamais dû être Président de la République. Hélas, pour notre malheur à nous les laissés pour compte, il a dirigé notre Pays pendant 14 ans, aidé en cela par tous ceux qui étaient comme lui et que j'ai déjà en partie cité. Voilà un homme, Mitterrand, qui par son dénigrement sur toutes choses, et des opportunités, a pu arriver et se maintenir au niveau suprême de notre Pays.

Retour....