L’illetrisme

Quand j’ai commencé à écrire, suite à des événements indépendants de ma volonté, j’avais beaucoup de difficultés, car, j'ai été "illettré" plus de la moitié de ma vie. Vous comprendrez mieux, que ce que je raconte dans toutes ces pages, et malgré mon handicap, je me suis efforcé d'être le plus compréhensible possible. Je pense utiliser des mots suffisamment compréhensibles, et non des mots "d'intellectuels" qui, bien souvent je suis incapable de déchiffrer. Quand je dis illettré, je veux surtout dire que je ne savais pas écrire, mais il me semble que je savais lire suffisamment pour lire les (BD) et autres lectures pour enfants, qui ne sont jamais très difficile à lire. Je démontre dans mon autobiographie pourquoi je ne savais pas écrire. Je pense qu'à l'époque actuelle où nous parlons beaucoup de L’illetrisme, que je peux avoir ma place avec ceux que nous appelons les "intellectuels", pour la diffusion de mes opinions. J'ai tout tapé moi-même sur ordinateur qui m'a aidé à corriger l'orthographe. En ce qui concerne la grammaire, je demande à mon ordinateur de m’aider, mais, compte tenu de l’absence des bases nécessaire que je n’ai pas pour suivre ses conseils, je ne comprends pas toujours ce qu’il veut m’expliquer, surtout en ce qui concerne les fautes d’accords entre les mots et les verbes. Alors je passe à la phrase suivante. C’est pour cela que la lecture de toutes ces pages pourra être difficile à lire, vous paraîtra lourde, et je m’en excuse. Vous jugerez, et peut-être "apprécierez-vous" les efforts que j'ai dû devoir faire, et montrer qu'il n'y a pas que les "intellectuels" qui peuvent penser et exprimer des idées, qui depuis des décennies, et même des siècles, n'ont pas abouti à grand chose. Je suis sûr que dans ces pages il y a de bonnes idées, et que si elles étaient mises en pratiques, il y aurait une amélioration sensible dans le fonctionnement de notre société. Malgré mon handicap scolaire, j'ai toujours eu envie de décrire ce que je ressentais. J'ai toujours voulu dénoncer les conditions de vie auxquelles la majorité de notre espèce se doit de se plier. Je souhaiterais sensibiliser les responsables de ces situations qui maintiennent la plupart d'entre nous dans des positions d'esclaves. Mais pour cela il faut m'aider à faire connaître ce que je ressens, en exposant dans ces pages les anomalies de nos sociétés. Ce sont surtout ces empires industriels, commerciaux et financiers qui sont responsables, et à qui j'ai souvent écrit. Mais nos premiers responsables sont les pouvoirs politiques qui sont incapables de dominer la honteuse exploitation de ces empires, faite sur les masses que nous sommes.

Retour....