L’an 2000 et les mensonges

Pour moi l’an 2.000 ne veut rien dire. Depuis 2.000 ans notre espèce vit sur le plus grand mensonge que l’être humain ait pu inventer. Depuis tous les dieux que notre espèce vénérait, depuis notre apparition sur notre planète, depuis soit disant l’intelligence de notre espèce, ces croyances se sont développées de plus en plus jusqu’à nos jours, et il me semble que cette anomalie n’a pas encore envie de disparaître. Pourtant la nécessité s’en perçoit de plus en plus dans les comportements de notre espèce. J'ajoute que ce mensonge monstrueux (si notre espèce ne disparaît pas avant, cause à notre comportement sur notre planète) disparaîtra aux cours des siècles à venir, mais j’aurai aussi l’occasion d’en reparler. Quant à ce mensonge, je pense, que quel que soit le mensonge que peut inventer un candidat aux concours de mensonge dans notre monde, je pense que le premier prix ne devrait être décerné qu'à celui ou ceux qui ont inventé l'existence de la religion. Les candidats premiers de ce concours, obtiennent bien sûr une récompense, mais alors que ces champions du mensonge concernant la religion sont morts depuis longtemps, qui faudrait-il "récompenser" ? Les récompenses iront-ils à ceux qui depuis si longtemps, perpétuent ce mensonge ou à ceux qui depuis la naissance de ce mensonge ont cherché à le dénoncer comme je souhaiterais le continuer. Je sais que je ne connaîtrai jamais la réponse, mais je sais qu’un jour, si l'être humain ne se détruit avant pas par sa bêtise, ce mensonge ne sera plus. En attendant, il ne faut pas s'étonner qu’au bout de tant d’années, de tant de siècles, le comportement premier de l’homme soit le mensonge.

Le mensonge est actuellement ce qui apparaît le plus chez l'être humain en général. C’est le mensonge qui de nos jours "à l’approche de l’an 2.000" est le plus utilisé dans tous les rapports entre les êtres humains. Nous en avons des exemples frappant avec ses Messieurs Tapie et Mellick, pour ne citer que ces deux là. Voilà deux hommes qui ont menti c’est incontestable, et on n’arrive pas à le leur faire admettre. De plus, ils sont soutenus par une quantité d’autres humains qui les soutiennent. Leurs mensonges ont humilié d’autres personnes mais c’est le mensonge qui gagne. Je n’invente rien les faits sont là. Peut-être que ces deux hommes et ceux qui les soutiennent vont prier pour être "absous" de leurs mensonges, possible mais pas sûr.

Comment admettre que des mensonges soient absous par une source même du mensonge. Je sais que, "qui se ressemble s’assemble" mais j’ai quand même du mal à imaginer de tels comportements. Pourtant ces comportements existent, ils sont permanents. Les tenants de ces comportements se présentent comme si leurs actions étaient normales, naturelles. Il faut mentir pour gagner. Seul le fait de gagner compte, qu’en importe le prix, si toutefois le mensonge est un prix pour ceux qui le pratiquent. Ils savent très bien, que le prix du mensonge est payé par les autres. Payé par ceux qui subissent les effets de ce mensonge. Personne pourtant apparemment ne veut se dire que si ces gens mentent sur une chose, ils mentent forcement sur autre chose. Il est sûr qu'ils mentent sur toutes leurs actions quelle qu’elles soient, et le résultat pour gagner ne peut être que le mensonge. Et ensuite ils chantent tous en choeur ! "Nous avons gagné".

Tout cela n’est pas très honnête. On pourrait ne pas leur en vouloir si le résultat de tous ces mensonges n’entraînait si souvent le malheur sur des êtres humains qui n’ont rien à voir de ces pratiques. Que faudrait-il faire pour que ces pratiques cessent ? J’avoue que j’ai du mal à trouver la réponse. J’ai beau me triturer la cervelle dans tous les sens, je ne vois qu’une seule façon, dire la vérité, qui est l'inverse du mensonge. Je rêve bien sûr. Cette solution est irréalisable et impossible pour le moment. Il y a trop de source de mensonge, et chaque source de mensonge donne l’impression à chaque personne ou groupe de personnes qui pratique le mensonge d'être dans la réalité. Ils ne voient que ce coté, leurs réalités. Des réalités qui trop souvent, conscientes ou inconscientes sont des mensonges, et je veux citer bien sûr en premier les religions. Je pense que les mensonges conscients sont plus fréquents que les mensonges, inconscients, et plus ils viennent de "hauts", plus ils sont conscients. Pour s’en rendre compte il suffit d’écouter les paroles prononcées par leurs auteurs à chaque fois qu’ils parlent, et surtout l’intonation dans les mots. Celui qui a dit : le silence est d’or, savait ce que cela voulait dire. Je n’arrive pas à comprendre comment autant de monde puisse encore croire à tous ces mensonges de la religion. Comment est-ce encore possible de croire à toutes ces irréalités ?

Certains diront sûrement, que mes réalités, quand je parle des religions sont imaginaires, et quand je parle de notre espace environnementale, ils diront aussi que c'est imaginaire. Ce serait nié l'évidence. Mes réalités elles se voient, elles se ressentent, sauf pour ceux qui ne veulent pas voir. Je constate que la majorité de notre espèce regarde plus l’invisible que le visible. Pour la majorité de notre espèce ils ne veulent pas voir les mensonges, et pourtant nous les voyions, et nous les entendons tous les jours. Il suffit d'être attentif et le mensonge se voit comme le nez au milieu de la figure. Mais encore faut-il être de ceux qui ne pratiquent pas le mensonge. Il y à ceux qui ne savent pas mentir et qui reviendront tout de suite sur ce qu’ils viennent de dire ou qui ne diront rien parce qu’ils savent qu’ils mentent. Mais il y à ceux, et ce sont les plus nombreux, qui savent mentir et qui s’enfoncent dans le mensonge parce qu’ils si sentent très bien. Ils en arrivent même trop souvent à convaincre. On devrait se poser la question, d’où vient le mensonge ? D'où vient cette facilité pour l'espèce humaine de mentir ? Je pense en connaître l’origine. Depuis des millénaires l’éducation des descendances de notre espèce faite par nos ascendants n’est faite que de mensonge, et comme notre espèce est constituée de descendances en descendances, les mensonges continuent. Il n’est pas besoin d’avoir fait de grandes études pour comprendre ce simple fait "naturel" de notre espèce.

Retour....