Jeanne d’Arc

Pauvre Jeanne d'Arc qui parlait face aux murs. Quoi qu’il en soit elle avait beau parler à son dieu et soi-disant recevoir des réponses, qui n'étaient que dans son imagination, cette pauvre fille est morte sans l'avoir compris. Je l’ai dit, les murs ça ne répond pas, j’en sais quelque chose. L’être humain surtout est un mur pour les autres membres de son espèce, et si les autres êtres humains se "cognent" sur ce mur c'est que ces autres êtres humains se laissent faire.

Tous les malheurs de l'espèce humaine viennent de cette faiblesse, dans la croyance dans ces leurres. Que peuvent donner ces lamentations devant un mur ? Que peuvent donner les prières invoquées chaque jour, et même à chaque instant de la journée par les humains qui suivent ces rites ? Que penser des prières des six millions de juifs, qui n’ont pas dû manquer d'êtres invoqués par ces malheureux, que les bourreaux de cette dernière guerre ont fait disparaître. Que penser de tous ces malheureux qui ont été massacrés dans tous ces conflits entre les êtres humains ? La majorité de ces malheureux n’ont-ils pas prié pour que leur dieu les sauves, et pourtant ils ont été massacrés. Comme ces malheureux d’Oradour-sur-glane, massacrés dans un lieu de ce dieu qui n’est que chimère. Les prières ont-elles sauvé la vie de ces malheureux, nous savons très bien que non. Alors pourquoi inciter l'espèce humaine à se perdre dans les méandres des religions. Ces méandres qui ne sont que des murs construits par des humains sans scrupule. Je dirais même plus. Je qualifierais notre espèce, d’inintelligence, si toutefois ce mot peut être compris par l’espèce humaine. Les seules réponses que l’homme peut obtenir lorsqu’il s’adresse à ces leurres, sont qu’il ne sait pas s'entendre. Il ne sait pas comprendre que tout ce passe dans son cerveau, dans son imagination. L'être humain se pose une question, et il s’imagine entendre la réponse, alors que ce n’est que son imagination qui lui répond. Ce ne sont que les réponses imaginaires, à des questions que bien souvent chacun de nous se pose. Mais certains cerveaux sensibles, semblent entendre une réponse, alors que d’autres, plus réalistes, savent très bien que se poser une question n’implique pas forcement une réponse. Sauf si cette réponse se matérialise ou se concrétise extérieurement à nous-mêmes. Ce sont les seules réponses à nos questions que l’homme "entend", il n’y a rien d’autre. Jeanne d’Arc qui a fait croire à beaucoup de monde qu’elle entendait des voix, alors que ce n'était que les réponses de son imagination. Alors qu’elle se posait ces questions, elle se figurait entendre les voix du dieu imaginaire dont notre espèce est toujours incapable de se défaire.

Ainsi d'après les questions qu’elle s'était posée à elle-même depuis son enfance, qui devaient être :

"Comment virer les Anglais hors de France" ?

Elle réfléchissait sur cette anomalie que des Anglais occupaient son environnement, et suite à ces questions elle a agit. Mais dans ses questions elle a oublié de poser la question essentielle à son dieu, qui était : Que me diras tu, si je suis prisonnière ? Elle n’a pas vu ce coté, elle n’a pas pensé qu’elle pourrait un jour être prisonnière, si bien, que son raisonnement pendant son procès était, dieu m’a abandonnée. Son cerveau, sa mémoire ne pouvait "répondre" à une question qui ne lui avait jamais été posée.

Quand je parle d’une partie de notre cerveau qui répond à l’autre partie, je pense bien sûr à soi-même. Quand nous nous parlons à nous-mêmes, et à ce que je sache, nous nous parlons toujours à nous-mêmes. Je défie quiconque de penser le contraire. Résultat, la religion a considéré cette pauvre fille comme une hérétique, et elle lui a fait subir le châtiment qu’ils faisaient subir à tous les êtres humains qui osaient contester la soi-disant parole de dieu. À tous ces êtres humains qui pouvaient faire penser à ces charlatans, qu’ils étaient plus près de dieu qu’eux. Ils ne pouvaient accepter qu’un autre être humain pouvait s’imaginer être plus près de dieu qu’eux-mêmes, alors il fallait réduire ces humains au silence. Ces humains étaient considérés comme hérétiques, et elle a été brûlée vive. Voilà le résultat de tout ces chimériques de ces époques. Ils agissaient pour préserver, garantir la "valeur" de leurs mensonges (bravos la religion), alors que cette fille n'était victime que de son imagination sans y penser.

Il n'y a pas de "voix" extérieure à nous même, en dehors de l’écho de nos voix et de celles de nos semblables, ainsi que de celles de toutes les espèces vivant sur notre planète. C'est notre cerveau qui joue des tours à tous ces individus qui s'imaginent entendre des voix. Le fait de ne pas connaître notre cerveau, permet à beaucoup de charlatans de faire croire à tous ces "simplets" qu'ils sont "branchés" et en contact avec les "saints". Ces saints qui parleraient à ces "branchés", et qui feraient croire à ces "simplets" qu'ils sont les intermédiaires. Comme invention on ne fait pas mieux ?

On peut vénérer Jeanne d'Arc, non pas comme ayant bouté les Anglais hors de France, la pauvre elle n’a pas fait grand chose, mais comme ayant été victime de toutes ces imbécillités, ces mensonges, dont cette fille n’a pas été la seule victime martyrisée atrocement. Tous ceux qui l’ont suivie dans ses actes étaient tout aussi insensés qu’elle. Quand je pense à tout ce qui a pu être ordonné au nom des religions, par des hommes qui se disaient représentant de toutes ces chimères, j’ai honte pour tous ces gens dont le nom devrait être effacé à tout jamais de la mémoire des hommes. Il faudra bien que cela se fasse un jour. On ne pourra pas éternellement vénérer la mémoire de ces menteurs. J’ai tellement honte d'être un être humain après toutes ces horreurs et cela continue.

Pauvre Jeanne d'Arc. On ne considérerait cette fille maintenant, plus, comme une illuminée, plutôt qu’une fille qui avait une conversation avec dieu qui n’existe pas. Mais que des menteurs comme ceux qui enseignent ce mensonge ont troublé, et trouble encore de nos jours des esprits un peu simplets ou plutôt sensibles à toutes ces irréalités.

Retour....