Greenpeace

Je vais citer un mouvement qui a une importance que je j’estime plutôt néfaste dans certaines de ces actions, c’est Greenpeace. Je lui accorde certains bénéfices lorsqu’il protège la destruction presque certaine de nos baleines et autres espèces. Mais en ce qui concerne le "foin" qu’ils font autour des derniers essais nucléaires de la France, je trouve qu’ils en font un peu trop. Il faut se réveiller. Les essais nucléaires actuels de la France ont moins le but "explosif" que dans les débuts. Ces essais sont surtout destinés à des recherches beaucoup plus pacifiques pour les populations à venir. J’ai écrit une lettre à Greenpeace, dont voici la copie que je leur ai fait parvenir. Lettre de laquelle je n’ai pas reçu de réponse.

 

Madame Monsieur.

Le 12.07.95.

N’y a-t-il pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre ou alors vous n’avez rien compris. Vous ne voulez rien savoir. Je pense que votre action contre les essais nucléaire français, est plus politique que réfléchie. Vous ne voulez pas savoir que les essais nucléaires de la France, sont des essais d’avenir des peuples, plus que des essais de destruction des peuples.

Pour comprendre ce que je veux dire, il vous faut regarder le soleil qui se lève tous les matins de notre vie. Qui se levait avant notre vie et qui se lèvera encore longtemps après notre vie. Si vous voyez ce soleil, dite vous, qu’il est une fusion nucléaire et non une bombe nucléaire. Sa fusion nucléaire est une fusion "domestiquée". Si vous réfléchissiez un tant soit peu, vous comprendriez que l’homme dans ses recherches veuille domestiquer la fusion nucléaire de la bombe nucléaire pour en faire l’énergie de l'avenir, et non la bombe comme vous voudriez nous le faire croire. Jacques Chirac par le poids de sa fonction de Président de notre République, peut aider nos chercheurs à parvenir au résultat recherché, qui est de trouver le moyen de faire fusionner les atomes et non les faire exploser.

Continuez à refuser ce point de vue par manque de vouloir réfléchir, et la postérité de votre action ne sera pas ce que vous recherchez. Certains de ceux qui vous suivent dans vos actions, sont surtout (si je peux me permettre ce mot) jaloux que la France puisse un jour être reconnue comme étant le Pays qui a fait avancer le plus le résultat de la domestication de l'énergie nucléaire. Il est navrant de constater que "l’instruction" de certains esprits, dont le vôtre parmi tant d’autres, ne leur sert qu’à refuser volontairement l’évidence de futures réalités avec l’aide d’esprits dit simples, qui pourtant servent de poids pour entraîner leurs contradictions systématiques. Toutes ces contradictions, dans l’avenir on le sait, seront reconnus comme ayant été néfaste. Seul les historiens qui ne sont jamais nés à l'époque qu’il faudrait qu’ils y soient, seront seul capables de juger la valeur de vos actions. Contrairement à ce que vous pouvez espérer, et compte tenu de la médiatisation dont vous êtes l’objet, cette médiatisation, n'a que comme principale but, de vendre leur papier (journaux), et que ces esprits dits simples, se bousculent pour acheter et se prendre pour des citoyens à la "page". Il reste pourtant un autre danger actuel plus polluant et plus dangereux que la domestication de l'énergie nucléaire, puisque ce danger depuis son invention a fait, et fera plus de mal que ne l'a fait (je me répète) la domestication de l'énergie nucléaire.

Ce mal, c’est le moteur à explosion, qui existe en dizaine de centaine de millions d’exemplaires, et que vos manifestants en respirent les effets à pleins poumons sans vouloir le voir. Dites à vos manifestants de manifester pour que soit terminé ce moteur à explosion, qui devrait l'être depuis longtemps. Il existe un seul exemplaire de ce moteur à explosion terminé, il tourne actuellement à Séoul en Corée. Pourquoi un seul exemplaire ? Pourquoi à Séoul ? Faudrait-il que je vous l’explique dans une prochaine lettre. À moins que vous ne le sachiez aussi et que vous ne voulez pas en parler.

Si vous êtes si courageux en France pourquoi ne luttez-vous pas contre la Chine, qui elle, avec ses essais nucléaires, veut vraiment fabriquer la bombe nucléaire. Mais c’est bien sûr, vous avez peur de la Chine. Seriez-vous un peu dégonflé sur les bords ?

J’espère que Jacques Chirac ne se laissera pas intimider.

P.S. Si l'expression de ma lettre vous déroute un peu, sachez que j’ai 64 ans et que j’avoue avec modestie avoir été illettré plus de la moitié de ma vie.

À bientôt de vous lire.

Retour....