Gaspillages

Premier gaspillage qui est très important c’est la publicité, et je ne comprends pas l'indifférence des masses devant cette situation. Comment les masses peuvent-elles accepter un gaspillage pareil. Comment les masses ne voient-elles pas que la diffusion de la publicité à une échelle aussi importante est un crime envers les populations que nous sommes, je dirais même, que laisser volontairement des populations dans la misère, devant tant de gaspillages c’est presque un crime contre l’humanité. Ces gaspillages se chiffrent par dizaines de milliards chaque année, et personne pour en chiffrer le montant, ni pour vouloir en chiffrer le montant. Ou alors il faudrait acheter le Quid tous les ans, et encore faudrait-il être capable d’en comprendre l’explication. Pourtant je pose souvent la question à des émissions comme le "téléphone sonne" ou "radiocom" sur Radio-France ou par écris comme je l'ai dit dans les lettres que j'ai envoyées à tous ces responsables, mais personne pour répondre à mes lettres ou à mes questions. On ne veut surtout pas mettre sur le tapis une question pareille. Il faut dire aussi que les populations sont complices par leur incapacité à prendre une position. Si tout le monde faisait comme moi la publicité excessive à la télévision diminuerait d'au moins 50%, comment faire ?

Dans un premier temps, et à chaque fois qu'une émission est coupée par un message publicitaire, la première chose à faire est d'éteindre son téléviseur ou de changer de chaîne, pendant le temps que dure la publicité. Il suffirait que les téléspectateurs fassent cela tous ensemble et nous serions débarrassés de ce fléau. Il faudrait aussi que les "fanatiques" de foot et les autres boycotts les Mach de foot à la télévision, parce qu'il faut se dire, que les publicités qui sont autour de ce terrain représente un gaspillage énorme d'argent qui serait mieux d'être employés à remonter le pouvoir d'achat des plus démunis. Cela servirait plus à faire repartir la relance de la consommation, mais je sais que je rêve. Quant à ceux qui "pleurent" que l'on nous montre toujours les mêmes sports, ils doivent se dire : que si le sport qu'ils aiment n'est pas représenté suffisamment à la télévision, la cause principale en est, que ce sport n'a pas d'espace suffisant pour y "accrocher" des panneaux publicitaires. Tout est là ! Pas d'espace, pas de sport.

Nos entreprises n'ont pas d'argent pour payer les employés mais gaspillent des milliards dans la publicité. Il n'est pas nécessaire de crier à qui veut l'entendre "achetez mes produits", mais de donner les moyens aux plus démunis de vivre normalement. Ce qui empêcherait des magasins comme le "Cresy George" de proliférer. Car tous ces magasins profitent des situations de nos sociétés pour se développer comme des parasites se développent dans la pourriture. Qui m'aidera à dénoncer de tel abus, je ne pense pas trouver beaucoup de monde. L'être humain est trop individualiste, pour s'en rendre compte. Il suffit de regarder le temps qui passe. Quand j'ai commencé à écrire ces lignes c'était fin 1995, nous sommes maintenant en 1997. L'année 96 est passée comme un coup de vent, et les difficultés que nous subissons ne se sont pas améliorées bien au contraire. Les discutions sont toujours pareilles. Il faudrait faire ceci ? Il faudrait faire cela ? Et on ne fait rien. Pour arranger les choses on bloque tout, on crache en l'air et tout "nous" retombe sur la tête, et pendant ce temps les auteurs de ces situations ricanent dans "notre" dos.

Retour....