Est-ce si bon de réfléchir ?

Ce résultat de mes réflexions m’amène à revenir sur les démonstrations des spécialistes des prévisions horoscopiques, que je trouve d’une escroquerie jamais égalée jusqu’à nos jours. Il faut s’attendre qu’un jour en n'espérant pas trop lointain, que tout ce qui est expliqué depuis des siècles sur l’horoscope et les religions sera reconnu faux. Je pense aussi que beaucoup d’affirmations sur ce qui nous entoure, et qui est maintenu jusqu’à nos jours, que cela s’avéra en partie faux. Je n’ose penser aux désordres dans les relations de l'espèce humaine que cela provoquera, mais si c’est le prix à payer pour sortir de ces mensonges, je pense que notre espèce y trouvera son compte. Ne dit-on pas : à quelque chose malheur est bon. Je ne pense pas non plus que découvrir la vérité serait un grand malheur. Pourtant, si une grande partie de ce que je pense s'avère vrai, il faudra bien que cela se sache un jour. Par contre, si tout ce que j’imagine d'après ce que j’ai pu entendre, lire, et voir en image s'avère complètement ridicule, alors je veux bien être considéré comme le roi des imbéciles. Je ne m’appelle Paco Raban, mais je peux prédire sans me lancer dans des prévisions apocalyptiques, que notre espèce vit ces derniers siècles, voir ses dernières décennies. Je reparlerai plus loin, de ces prévisions, et des motifs qui contribuent inévitablement à cette disparition. Je parle de la disparition de notre espèce, et non de la fin du monde. Car après notre disparition la nature tant martyrisée de nos jours, par nos incapacités reprendra ses droits à la vie.

Le temps que j’y suis je peux encore parler de nos univers en me référant sur les phénomènes qui se produisent sur notre planète, dont j’ai déjà un peu parlé. Certains d’entre nous savent qu’il se produit des basses pressions, et des hautes pressions atmosphériques, dont la formation ressemblent à des galaxies qui tournent sur elles-mêmes. Ces basses pressions ressemblent aussi à des systèmes solaires qui ont des grands "bras". Ces grands bras qui ressemblent étrangement aux grands bras issus de notre soleil et qui "ont" donné naissance à nos planètes. Mais ces grands "bras" de nos dépressions atmosphériques, qui donnent les perturbations pluvieuses que nos météorologues annoncent dans leurs prévisions météorologiques, et qui sont souvent douteuses, pour ne pas dire erronées.

Cette forme de dépression avec ses grands "bras", semble la réplique presque exacte de la naissance de notre système solaire qui a engendré nos planètes. Certains de ces certains, savent que les basses pressions tournent dans le sens contraire des aiguilles d’une montre, et que les hautes pressions tournent dans le sens des aiguilles d’une montre. Faisant partie de ces certains qui écoutent, il nous est dit aussi que le sens de ces hautes et basses pressions, est inversé, d’un hémisphère à l’autre de notre planète. Donc étant persuadé qu’il y a dans le cosmos plusieurs univers, il est possible de penser que les univers du cosmos ne tournent pas tous dans le même sens. Je me doute que ma comparaison va faire sourire, et même peut-être faire éclater de rire certains spécialistes de la question. Mais notre système solaire et issu d’un univers parmi des univers. Donc nous pouvons imaginer, que notre système solaire dont nous sommes issus génétiquement, (c’est une définition à la mode en ce moment) est semblable aux univers qui nous entourent. Je dirais même plus, notre système solaire est peut-être le "clonage" d’un autre système solaire de notre univers.

Je pourrais aussi prendre comme image la présentation d’un ensemble gigogne. Cet ensemble qui oblige que le dernier élément qui sort de cet ensemble soit identique au premier, et cela quel que soit le nombre d’ensemble qui sort du premier. Nous sommes donc l’ensemble, qui sort de l’ensemble, de l’ensemble, et de l’ensemble ex... Pourquoi cette définition ne serait pas valable ! Pensons-nous vraiment avoir inventé quelque chose qui n’existe pas. Tout ce que nous pouvons inventer à une source que nous faisons semblant d’ignorer. Cette ignorance volontaire permet, comme je l’ai déjà dit aux charlatans de tous bords, de continuer à maintenir les masses dans l‘ignorance, de la réalité. Ce comportement est une caractéristique de la part de l’être humain qui ne me surprend pas. Il ne faut pas en être surpris, compte tenu de la mentalité, et de l’orgueil de notre espèce.

De toute façon nous devons comprendre que nous n’inventons rien du tout. Nous découvrons les réalités, et nous les adaptons, et ce, dans tous les domaines. Tout ce que nous découvrons existe dans notre système solaire, dans les galaxies qui nous entourent, et dans les univers qui forment le même ensemble que notre planète. Et j’en reviens à mon ensemble gigogne, en regardant le dernier maillon de la chaîne ou le dernier élément de l’ensemble. Notre planète est ronde, les galaxies sont rondes, les univers qui nous entourent sont ronds et l’ensemble de tous ces éléments est rond. Voilà pourquoi nous n’en verrons jamais le fond, même avec le plus puissant des télescopes. Nos "astro-spécialistes" de la question pourront s'amuser encore très longtemps.

Retour....