D’autres mensonges

Nous sommes le 22 avril 1997, et j'apprends comme tout le monde, la dissolution de l'assemblée nationale. À défaut de pouvoir le dire aux émissions sur Radio France, qui sont, radiocom et le téléphone sonne, j’en profite pour écrire dans ces pages, ce que je ressens sur ses mensonges en tout genre qui sont encore plus d'actualité.

Compte tenu de ce que nous pouvons tous entendre de la bouche de tous les opposants aux dirigeants actuels, je me demande comment ces opposants peuvent avoir des arguments aussi mensongers pour défendre leurs opinions ? Comment ces mensonges peuvent-ils être autant défendus par les médias, puisque les personnes invitées par les chaînes de radio et de télévision sont plus des opposants, que des défendants aux solutions qui seraient utiles à notre bien être. Il y a aussi les questions posées par les auditeurs qui sont en priorité retenues, et qui amplifie encore plus les arguments mensongers des opposants. Je pense qu'il serait encore plus malhonnête de nier ce que je dénonce, et de constater que ce sont toujours les Q.M.F. (quotient de mauvaise foi) qui ont plus le droit à la parole. Ainsi va la bêtise humaine, l'incommensurable bêtise humaine.

Cette bêtise humaine n'est pas près de se "résorber" quand j'entends tous les jours les innombrables sujets qui en composent la masse. J'entendais ce jour 21 juillet 1997, qu’il s'est fait en Bretagne le rassemblement des druides. Comment après tant de siècles, et tant d'anomalies dans le développement de notre espèce, est-il possible de commémorer encore ces coutumes, ces légendes et autres appellations.

Ne pas être capable de constater que tous ces comportements qui n'ont eu que des résultats inutiles au développement de l'espèce humaine, ne peuvent, être encore une fois que le résultat de la bêtise humaine. Comment imaginer que des médias se déplacent pour parler de ces inutilités, alors que tant de choses sont à inventer. N'y aurait-il pas plus de "mérite" à oublier ces âneries.

Retour....