Cul par dessus tête...

Certains de nos "savants" ont pensé que notre planète aurait basculé "cul par-dessus tête", c’est ce qui expliquerait les périodes dites de glaciation qui ont marqué notre planète, et qui aurait provoqué les périodes de glaciation que nos savants se demandent encore de nos jours comment ces glaciations ont pu se produire. Je pense que ce basculement aurait pût ce produire, mais surtout pas plusieurs fois comme certains de nos "savants" ont pu le penser, et le dire. Il est possible qu'un basculement de ce genre ait pû se produire à la suite de la formation de notre planète, compte tenu de l'enroulement de ce bras de braise. Cet enroulement a peut-être donné à notre planète une forme plus ovale que ronde comme elle semble l'être actuellement. Dans ce cas, son balancement actuel, et peut-être le résultat de ce basculement. A cette époque, il n'y avait aucune vie sur notre planète, et heureusement, les désastres occasionnés par ces basculements auraient été trop néfastes pour toute vie présente sur la planète. S'il avait existé un semblant de vie identique à la vie représentée actuellement sur notre planète, nous ne serions peut-être pas là à nous poser ces questions. Je pense plutôt que les glaciations qui ont recouverts notre planète pendant peut-être un milliard d'années, serait dû à ces gros nuages de vapeurs, suite à la braise du début de sa formation, et ensuite à son refroidissement. Le refroidissement de la croute terrestre, a occasioné des formations de nuages dans la stratosphère de notre planète qui commençait à se former, et créait une ombre sur cette croute dont notre soleil encore en forte combustion n'aidait pas au refroidissement de notre planète. Il faut se dire que tout cela se passe à des distances et dans un temps si lent à notre regard qu'il nous est peut possible d'en comprendre la réalité.

Certains de ces "nuages" de vapeurs et de poussières issus de ces forces de création, ont dû être si énormes, si compacte et si étendus, qu’ils ont pu pendant des durées assez longues, faire de l’ombre à notre planète, ce qui aurait provoqué ces périodes de glaciations qui troublent tant nos savants. Par la suite ces nuages de poussières plus lourds que les nuages de vapeurs se sont dissipés ou s'ont retombés sur la croute de notre planète formant la terre que nous appelons aujourd'hui végétale. Quand aux nuages de vapeurs qui se sont transformés en pluies, ont par ces pluies remplies les creux du plissement de la croute de notre planète, comme se plisse le contenu d'un plat que nous mettons dans un four. Il y a aussi ce nuage de poussière cosmique toujours entre notre planète et notre soleil qui nous cause ces refroidissements des soi-disant "saints de glace" ? Comment des hommes ont pu transformé des réalités en mensonges de religion ?

En ce qui concerne ces morceaux en vrac, je pense que nos scientifiques, peuvent avoir raison de surveiller notre environnement, au cas où il en resterait encore. Car on ne sait jamais il pourrait y avoir des retardataires. Ces retardataires ont pu être éjectés très loin sur des orbites elliptiques qu’il nous est impossible de connaître. Le retard de ces retardataires pourrait être aussi dû au fait que leur orbite dans le temps peut changer et se retrouver sur le trajet de notre planète, je n’y crois pas beaucoup, mais cela n’est pas impossible. Ils ont peut-être aussi été absorbés par des galaxies voisines, dans ce cas nous ne les reverrons certainement jamais. Mais des galaxies voisines ont peut-être éjecté aussi des morceaux qui peuvent se retrouver dans notre galaxie, et dans notre système solaire. C'est la vis sans fin.

S’il y a plusieurs univers comme je le pense, et des milliers de galaxies comme il nous est enseigné, il y a forcement la formation de systéme solaire comme le nôtre, donc des "morceaux" identiques aux rejets de notre soleil, et de tous autres soleils dans d'autres systèmes solaire, peuvent se "balader" entre les systèmes solaires de notre galaxie et d'autres systèmes solaires d'autres galaxies. Tout est possible dans l’univers des "échanges commerciaux". En ce qui concerne notre comète de Haley qui nous rend visite tous les 76 ans c’est un exemple de perfection. Mais ce qu’on ne sait pas, c’est, qu’elle est son parcours pendant ces 76 ans ? Où va-t-elle pendant tout ce temps ? Reste-t-elle dans notre galaxie ? Si oui ? Ce fait devrait nous faire comprendre la grandeur de notre propre galaxie. Si non ? Si notre comète de Haley est inter galaxie, (mais peut-être est-elle hor galaxie) et quelle met soixante-seize ans de nos mesures à parcourir une certaine circonférence ou ellipse. Ce temps d’absence, devrait nous faire comprendre notre "nano grandeur" par rapport à cet ensemble. Mais je doute fort que notre espèce soit très prés de ce niveau d’humilité. Nos scientifiques rêves de connaître la composition du corps de cette comètte dite de Haley. Je ne donnerai pas la composition de ce corps, mais je peux avancer que ce corps qui se déplace dans ce milieu de matière cosmique, de "polarité X" serait de "polarité Y" ce qui lui donnerait cet éclat dont nos scientifiques pensent que cette comète serait de glaces et se "consommerait" dans une traine, et se "régénèrerait" par l'opération du saint esprit. Cela me fait un peu sourire.

Ces mouvements, ces enfantements de planète ont été très violents. Il faut se dire que nos comportements sont identiques aux comportements dès quels nous sommes issus. Notre monde est né dans la violence, et nous, nés de cette violence nous nous comportons en violents. Notre espèce a toujours vécu en violents, et nous finirons dans la violence. Notre soi-disant intelligence ne comprendra que trop tard les effets nocifs de notre bêtise. Nous pouvons constater que ce n’est pas le fait d’avoir répandu les croyances incroyables des religions, de maintenir ces croyances qui ont fait diminuer le taux de violence de notre espèce. Ne pas admettre cette vérité, ne pas voir notre présent, refuser de modifier ce présent pour construire notre avenir c’est se maintenir dans la triste réalité de notre passé.

Suite....