compteur gratuit

Pourquoi nous sommes ce que nous sommes ?

A une époque où nous nous efforçons d'élever garçons et filles commes s'ils étaient identiques, la science nous prouve qu'ils sont radicalement différents dans leur mode de pensée. La conclusion à laquelle neurologues et spécialistes du cerveau, partout dans le monde, sont arrivés aujourd'hui est que nous sommes ce que nous sommes à cause des hormones.

Nous sommes ce que nous sommes à cause des hormones.

Nous sommes le résultat de notre chimie.

Depuis la fin du XIXe siècle, on nous dit que nous naissons avec un esprit vide et que nos parents, nos professeurs et notre environnement nous dictent nos comportements et nos choix. De nouvelles recherches sur le cerveau et son dévelopement révelent aujourd'hui que notre esprit est programé, tel un ordinateur, environ six à huit semaines après notre conception. Notre "système d'exploitation" est en place et plusieurs "programmes" sont également installés si bien qu'à notre naissance nous sommes "pré-installés", tel un ordinateur auquel on ajouterait toute une panoplie de périphériques et de logiciels.

La science montre également que ce système d'exploitation élémentaire et son réseau de connections n'offrent que peu de place au changement. Notre environnement et nos professeurs peuvent simplement nous ajouter des données et "faire tourner" des programmes comptatibles. Et, jusqu'à aujourd'hui, il n'y a pratiquement aucun "mode d'emploi" disponible. Ce qui signifie qu'à notre naissance nos choix futurs et nos préférences sexuelles sont préétablis. L'inné contre l'acquis ? L'affaire est déjà entendue. La nature avait une bonne longueur d'avance dès le début. Nous savons aujourd'hui que l'acquis est un comportement appris, avec des mères adoptives qui prouvent qu'elles sont aussi efficaces pour élever leurs enfants comme les mères biologiques.

Programmer le foetus...

Nous sommes tous formés par 46 chromosomes qui sont comme des blocs de construction génétiques ou un plan d'architecte. Vingt trois de ces chomosomes nous viennent de notre mère et vingt trois de notre père. Si le 23ème chromosome de notre mère est un chromosome X (c'est-à-dire qu'il à la forme d'un X et si le 23e chromosome de notre père est également un chromosome X, le résultat est appelé bébé XX, c'est-à-dire une fille. Si le chromosome du père est un est un chromosome Y, nous obtiendrons un bébé XY, que sera un garçon. Le modèle élémentaire du corp humain et du cerveau est féminin, nous commençons tous comme des filles. C'est pourquoi les hommes présentent des attribus féminins tels que des mamelons et autres glandes mamaires

La science a prouvé que Eve était la première !

Six à huit semaines après la conception, le foetus est plus ou moins asexué et dispose du potentiel nécessaire pour former des organes génitaux masculins ou féminins.

Un scientifique Allemand, le Dr Gunther Dornet, pionier en sciences sociales, fut l'un des premiers à avoir avancé l'idée que notre identité sexuelle est formée six à huit semaines après la conception. Ses recherches ont montré que, si le foetus est un garçon génétique (XY) il développe des cellules spéciales que secrètent de grandes quantités d'homones mâles, en particulier la testosterone, à travers tout le corps, pour former les testicules et configurer le cerveau pour des caractèristiques et des comportements masculins comme le vision à longue distance ou des capacités spatiales pour lancer, chasser et pourchasser.

Supposons qu'un foetus mâle (XY) ait besoin d'au moins une unité d'hormone mâle pour former les organes génitaux mâles et trois autres unités pour configurer son cerveau en un système d'exploitation masculin, mais que, pour des raisons dont nous discuterons plus tard, il ne recoive pas le dosage requis. Supposons que, sur les quatre unités dont il à besoin, il n'en reçoive que trois. La première unité est utilisée pour former les organes génitaux mâles, mais le cerveau ne reçois que deux unités de plus, ce qui veut dire que le cerveau est sexué mâle aux deux tiers et feminin à un tier. Le résultat est qu'un tel bébé garçon grandira pour devenir une personne avec un cerveau principalement masculin mais avec certaines capacités et pensées fèminines. Si le foetus mâle ne reçois, disons, que deux unités d'hormone mâle, une est utilisée pour la formation des testicules et le cerveau n'en reçois qu'une au lieu de trois exigées. Dans ce cas, nous avons un bébé dont le cerveau est encore essentiellement féminin en structure et en pensée, mais avec un corp génétiquement masculin. Au moment de la puberté, il est probable que ce garçon devienne homosexuel.

Quand le foetus est une fille (XX) il n'y a que peu ou pas d'homones mâles en présence, et donc le corp forme des organes génitaux féminin et le modèle cérébral reste feminin. Le cerveau est davantage configuré aves des hormones féninines et développe des caractéristiques de défense du nid, parmi lesquelles la capacité de décoder les signaux verbaux et non verbeaux. A sa naissance, le bébé fille est féminin, et son comportement sera féminin à cause de son cerveau et ses connexions féminines. Mais il arrive, généralement par accident, que le foetus féminin reçoive une dose importante d'hormones mâles, et le résultat est un bébé fille avec un cerveau plus ou moins masculin.

On estime qu'environ 80 à 85% des hommes ont un cerveau confiquré de manière masculine, et qu'environ 15 à 20% ont un cerveau plus ou moins féminin. Nombre d'hommes de ce sernier groupe deviennent homossexuels.

15 à 20 % des hommes ont un cerveau féminisé.

Environ 10 % des femmes ont un cerveau masculinisé.

Toute référence à la gent féminine dans ces lignes concernera environ 90 % des filles et des femmes, c'est-à-dire que leur cerveau est prévu pour un comportement principalement féminin. Environ 10 % des hommes ont un cerveau plus ou moins prévu pour des capacités masculines parce qu'il à reçu une dose d'hormones mâles six ou huit semaines aprés la conception.

Ci-dessous vous trouverz un test simple mais fascinant qui peut vous montrer dans quelle mesure votre cerveau est connecté pour un mode de pensée masculin ou féminin. Les questions proviennes de nombreuses études majeures sur la sexualité du cerveau, et le système d'évaluation à été mis au point par le généticien britanique Anne Moir. Dans ce test, il n'y a pas de bonnes ou de mauvaises réponses, mais il vous donne un apperçu intérressant sur les raisons pour lesquelles vous faites tel ou tel choix ou pensez de telle ou telle manière. A la fin de ce test vous pouvez comparer votre résultat au graphique fourni à la fin de ce test. Photocopiez ce test et faite-le faire à ceux avec qui vous vivez et travaillez, et le résultat sera révélateur pour chacun.

Le test des méandres du cerveau

Ce test est conçu pour indiquer la masculinité et la féminité de vos comportement cérébraux. Il n'y a ni bonne ni mauvaise réponse -- le résultat est simplement une indication du niveau probables d'homones mâles que votre cerveau a reçu ou n'a pas reçu six à huit semaines après votre conception. Cela se reflète dans vos préférences de valeurs, comportements, style, orientation et choix.

Voici la serie de questions auxquelles vous répondrez avec la plus honnête conscience possible, cochez l'affirmation qui semble être, pour vous, la plus probable la plupart du temps.

(1) Quand vous devez lire une carte routière ou un plan :

(à) vous avez des difficultés et demandez souvent de l'aide ;

(b) vous la retournez pour faire face à la direction dans laquelle vous voulez aller ;

(c) vous n'avez aucune difficulté à lire les cartes routières ou les plans ;

(2) Vous êtes en train de cuisiner un plat compliqué, avec la radio en fond sonore, quand le téléphone sonne :

(a) vous laissez la radio allumée, et continuez à faire la cuisine tout en tout en répondant à votre ami(e)

(b) Vous éteignez la radio, continuez à faire la cuisine et parlez au téléphone ;

(c) vous lui dite que vous le (la) rappellerez dés que vous aurez fini de cuisiner.

(3) Des amis viennent vous voir et vous demandent de leur indiquer le chemin pour votre nouvelle maison :

(a) vous déssinez une carte avec des indications claires et la leur envoyez ou faite en sorte que quelqu'un d'autre leur explique comment arriver chez vous ;

(b) vous demandez quels points de repère ils connaissent puis vous essayez de leur expliquer comment arriver chez vous ;

(c) vous expliquez verbalement comment arriver chez vous : "Prenez la A13 jusqu'à Versailles, puis tournez à gauche en direction du château, allez jusqu'au deuxième feu ..."

(4) Quand vous expliquez une idée ou un concept :

(a) Vous utilisez un crayon, du papier et des gestes et le langage corporel ;

(b) Vous l'expliquez verbalement en utilisant des gestes et le langage corporel

(c) Vous l'expliquez verbalement de manière claire et concise.

 

(5) Quand vous rentrez du cinéma après un bon film, vous préférez :

(a) Revoir mentalement les scènes du film ;

(b) Parler des scènes et du dialogue ;

(c) Citer essencielement des parties du dialogues du fim.

(6) Au cinéma, vous préferez être assis :

(a) Du côté droit de l'écran ;

(b) N'importe où cela ne vous dérange pas ;

(c) Du côté gauche de l'écran.

(7) Un ami a un pépin mécanique :

(a) vous compatissez et discutez de ce qu'il ressent ;

(b) vous lui reccomandez quelqu'un de fiable qui peut résoudre son problème ;

(c) vous essayez de trouver comment cela marche et tentez de le réparer pour lui.

(8) Vous êtes dans un endroit que vous ne connaissez pas et quelqu'un vous demande où se trouve la Nord :

(a) Vous reconnaissez que vous n'en avez pas la moindre idée ;

(b) Vous devinez où il se trouve après un brin de réflexion ;

(c) Vous indiquez le nord sans aucune difficulté ;

(9) Vous avez trouvé à vous garer mais la place est petite et vous devez faire un créneau :

(a) Vous essayez de trouver une autre place ;

(b) Vous essayez prudemment de faire votre créneau ;

(c) Vous faite votre créneau sans aucune difficulté ;

(10) Vous regardez la télé quand le téléphone sonne :

(a) Vous répondez au téléphone avec la télé allumée ;

(b) Vous baissez le son de la télé avant de répondre ;

(c) Vous éteignez la télé, demandez aux autres de se taire puis vous répondez.

(11) Vous venez d'entendre la nouvelle chanson de votre chanteur favori, généralement :

(a) Vous pouvez en chanter une partie sans difficulté peu après ;

(b) Vous pouvez en chanter une partie si c'est une chanson facile ;

(c) Vous trouvez difficile de vous souvenir de l'air mais vous vous souvenez de quelques paroles.

(12) Vous pouvez prévenir ou deniner des résultats en :

(a) Utilisant votre intuition ;

(b) Basant votre décision sur les données disponibles et vos "tripes" ;

(c) Utilisant des données, des statistiques et des faits.

(13) Vous avez égaré vos clés :

(a) Vous faites autre chose jusqu'à ce que cela vous revienne ;

(b) Vous faites autre chose tout en essayant de vous souvenir où vous les avez mises ;

(c) Vous refaites mentalement toutes les étapes jusqu'à ce que vous souveniez où vous les avez laissées.

(14) Vous êtes dans une chambre d'hotel et vous entendez le son d'une sirène au loin :

(a) Vous pouvez montrer directement d'où provient le son ;

(b) Vous pourriez probablement montrer d'où vient le son avec un instant de concentration ;

(c) Vous êtes incapable de dire d'où vient le son.

(15) Vous allez à une soirée au cours de laquelle on vous présente sept ou huit personnes que vous ne connaissez pas. Le landemain :

(a) Vous pouvez facilement vous remémorer leur visage ;

(b) Vous vous souvenez de quelques visages ;

(c) Vous vous souvenez plus probablement de nom.

(16) Pour les vacances, vous voulez aller à la campagne, mais votre partenaire préfère la mer. Pour le (la) convaincre que votre idée est meilleure :

(a) Vous lui dites gentiment votre sentiment : vous aimez la campagne, et les enfants s'y sont toujours amusés ;

(b) Vous lui dites que si vous allez à la campagne cette année, vous serez heureux d'aller à la mer la fois suivante ;

(c) Vous vous sevez de données objectives : la camagne est plus proche, moins chère et bien organisée pour le sport et les loisirs.

(17) Quand vous organisez vos activités quotidiennes :

(a) Vous dressez une liste pour voir ce que vous avez à faire ;

(b) Vous pensez aux choses que vous avez à faire ;

(c) Vous visualisez les personnes que vous devez voir, les endroits où vous devez aller et les choses que vous avez à faire.

(18) Un ami a un problème personnel et vient en parler avec vous :

(a) Vous êtes compatissant et compréhensif ;

(b) Vous lui dites que les problèmes ne sont jamais aussi graves qu'ils semblent et vous lui expliquez pourquoi ;

(c) Vous lui faites des suggestions ou lui donnez un conseil rationnel pour résoudre le problème.

(19) Deux amis étant mariés chacun de leur côté ont une "avanture" secrète. Y a-t-il une chance que vous vous en aperceviez ?

(a) Vous pourriez le détecter très vite ;

(b) Vous vous en douteriez la plupart du temps ;

(c) Vous n'en auriez aucune idée.

(20) Selon vous la vie, telle que vous la voyez, c'est :

(a) Avoir des amis et vivre en harmonie avec ceus qui vous entourent ;

(b) Etre amical envers les autres tout en consevant votre indépendance ;

(c) Atteindre des objectifs valables, gagner le respect des autres et obtenir prestige et promotion.

(21) Si vous aviez le choix, vous préféreriez travailler :

(a) Dans une équipe dans laquelle les gens s'entendent ;

(b) Avec d'autres, mais en conservant votre propre espace ;

(c) Tout seul.

(22) Vos livres préférés sont :

(a) Des romans ;

(b) Des magazines et des quotidiens ;

(c) Des documents et des autobiographies.

(23) Quand vous faites les magasins, vous avez tendance à :

(a) Accheter souvent par impulsions, notamment pendant les soldes ;

(b) établir un plan général mais sans vraiment le suivre ;

(c) lire les étiquettes et comparer les prix.

(24) Vous préférez allez vous coucher, vous réveiller et prendre vos repas :

(a) Quand cela vous chante ;

(b) selon un programme rudimentaire mais vous êtes flexible ;

(c) à peu près à la même heure tous les jours.

(25) Vous venez de rejoindre une entreprise et vous avez rencontré un tas de nouvelles personnes parmi le personnel. L'une d'entre elle vous téléphone chez vous :

(a) vous reconnaissais facilement sa voix ;

(b) vous reconnaissais sa voix la plupart du temps ;

(c) vous avez des difficultés à reconnaître sa voix.

(26) Quand vous vous disputez avec quelqu'un, qu'est-ce qui vous énerve le plus :

(a) son silence ou son manque de réaction ;

(b) qu'il n'arrive pas à comprendre et partager votre point de vue ;

(c) ses questions et ses commentaires irritants ou inquisiteurs.

(27) A l'école, comment vous en sortiez-vous en orthographe et en rédaction :

(a) les deux vous paraissaient relativement faciles ;

(b) vous vous en sortiez généralement dans l'une mais pas dans l'autre ;

(c) vous n'étiez pas très bon dans les deux.

(28) Quand il s'agit de danser :

(a) vous pouvez "sentir" la musique après avoir appris les pas ;

(b) vous pouvez danser certaines danses mais vous vous sentez perdu avec d'autres ;

(c) vous avez de la difficulté à garder le rythme.

(29) Êtes vous bon pour reconnaître et imiter les cris des animaux :

(a) pas très bon :

(b) moyennement bon ;

(c) très bon.

(30) A la fin d'une journée, vous préférez généralement :

(a) parler aux amis ou à la famille de votre journée ;

(b) écouter les autres parler de leur journée ;

(c) lire le journal, regarder la télé et ne pas parler.

Comment évaluer le test

 

Additionnez le nombre de réponses a, b ou c, et utilisez le tableau suivant pour obtenir votre résultat final.

Pour les hommes

Nombre de réponses "a" x 10 points =

Nombre de réponses "b" x 5 points =

Nombre de réponses "c" x (- 5) points =

Total =

Pour les femmes

Nombre de réponses "a" x 15 points =

Nombre de réponses "b" x 5 points =

Nombre de réponses "c" x (- 5) points =

Total =

Pour toutes les questions dont les réponses ne corespondent pas exactement à votre vie ou auxquelles vous n'avez pas répondu, accordez-vous cinq points.

330  
320  
310  
300
-------------------------------------------cerveau hautement féminin
290  
280  
270  
260  
250  
240  
230  
220  
210  
200  
190  
180  
170
-------------------------------------------chevauchement -- équilibré
160  
150  
140  
130  
120  
110  
100  
90  
80  
70  
60  
50  
40  
30  
20  
10  
0  
-10  
-20
---------------------------------------cerveau hautement masculin
-30  
-40  

Si ce test vous a intéressé ? Vous devrez pour avoir plus de renseignements et de certitudes sur ce test, vous procurer le livre de Allan et Barbara Pease. Dont le titre de ce livre est :

"Pourquoi les hommes n'écoutent jamais rien"

"Et les femmes ne savent pas lire les cartes routières"

Traduit de l'anglais pas Thomas Segal

FIRST- Editiions.