compteur gratuit


Il faut sauver Heuliez !

Pourquoi faut-il sauver Heuliez ? Non pas parce qu'il s'appelle Heuliez. Il pourrait tout aussi bien s'appeler "tartempion" ou "trop tard à la soupe". Non ! Il faut sauver Heuliez pour la raison qu'il est l'antidote contre la pollution par les produits fossiles.

Nous savons tous que la pollution par les gaz d'échappement du moteur à explosion, annonce la fin programmée de notre espèce. Depuis longtemps nous constatons les effets néfastes de cette pollution, mais malgré les avertissements, et de nombreux cris d'alarmes, rien n'est pris en compte, et trop de constructeur automobile trainent les pieds.

Pourtant, depuis des décennies, le niveau d'alerte concernant cette pollution ne cesse de monter. Des systèmes d'alarmes sophistiqués ne manquent pas, et se multiplient, mais là encore, rien n'est fait. Nous fabriquons toujours et de plus en plus de moteur à explosion. Même si ces moteurs à explosion laissent échapper de moins en moins de gaz pollués, le nombre de ces moteurs à explosion étant produits de plus en plus, le résultat de la pollution ne diminue pas, bien au contraire.

Alors, il faut sauver Heuliez. Heuliez s'est lancé dans la production de la voiture électrique. Pour le moment, Heuliez est petit, mais Heuliez doit s'agrandir, Heuliez doit se multiplier. Non seulement dans notre pays, mais en Europe, et dans le monde entier. Pour que nos enfants, petits enfants, et arrière, arrière petits enfants de la fin de ce siècle, ne labour pas les cimetières pour se venger de notre inconscience actuelle.

Oui ! Nous le savons tous présents actuels, nous serons mort pour la plupart depuis longtemps. Mais ! Est-ce la raison pour ne rien faire ?

Pour sauver Heuliez, que faudrait-il faire ? Il faut créer un compte financier. Ce compte financier serait un appel aux subventions de tous. Tous les citoyens de ce pays, de l'Europe, du monde, doivent contribuer à financer ce compte, pour permettre à Heuliez d'investir dans son programme de fabrication de voitures à moteurs électriques.

Tous les citoyens contributeurs de ce compte financier, deviendraient des actionnaires à part entière, dont la règle des trois tiers serait obligatoire. C'est-à-dire : Un tiers, pour investir dans l'expansion irréversible et illimitée de la fabrication de ces véhicules à propulsion électrique, un tiers pour les actionnaires, et un tiers pour les salariés.

La crise actuelle, est une opportunité pour changer de monde financier, il ne faut pas laisser passer. Cet appel, sera-t-il un appel de plus, qui se perdra dans l'infini de l'incompréhension humaine ? L'avenir nous le dira, mais comme trop souvent, peut-être trop tard.

Claude Pellerin

J'apprend qu'Heuliez vient d'être rayé de son avenir. L'homme ne se rend pas toujours compte de ce qu'il devrait prévoir. Dommage pour son avenir.